Rubriques
Confiserie Technology Industry

Conditionnement et stockage

Le succès et la rentabilité de MKI sont directement liés aux opérations d'emballage. L'étape finale de la production est l'emballage des produits qui, après cuisson ou finition, doivent avoir la forme et l'apparence requises, et après refroidissement, les meilleures propriétés pour le consommateur. Le but de l'emballage est de mettre les produits en groupes de taille appropriée pour la vente et de les protéger afin que leur goût et leur apparence soient préservés le plus longtemps possible.
La plupart des types de cookies sont vendus en paquets par lots de 200 g, mais les paquets peuvent en général avoir une masse allant de quelques grammes (pour un produit) à 300 ou 500 g dans des emballages dits «familiaux». Parfois des portions emballées et plus (surtout dans des canettes). Il existe également une demande croissante pour de très petits emballages de produits (plusieurs pièces chacun), pouvant être utilisés dans des distributeurs automatiques ou comme collation individuelle. L'étape de l'emballage nécessite généralement divers équipements spéciaux, un espace considérable et davantage de main-d'œuvre que le reste de la chaîne de production. La productivité de la zone d'emballage et les coûts de production sont influencés par des facteurs tels que l'utilisation de main-d'œuvre, les méthodes de livraison des cookies aux opérateurs d'emballage et à la machine d'emballage ainsi que le travail avec les matériaux d'emballage et les produits emballés. Afin de réduire les coûts de main-d'œuvre, une grande attention est accordée à la mécanisation des opérations d'emballage - en particulier la création de moyens pour alimenter automatiquement les produits aux machines d'emballage et l'utilisation de la robotique pour collecter et positionner les produits avec précision pour le conditionnement final. La demande existante pour diverses formes de produits et d’emballages de différentes tailles pose un grave problème au technologue.
Dans cette section, nous montrons qu'une machine de conditionnement constitue une sorte de frontière entre le contrôle de processus et le contrôle de qualité (tel que nous le comprenons). La gestion du processus de production peut être considérée comme une aide au personnel de production et le contrôle de la qualité comme une protection du consommateur et de la réputation de l'entreprise. La qualité du produit final est principalement déterminée par la machine d’emballage, car le technologue dépend peu des conditions de stockage et de transport lors de l’envoi des produits emballés vers le réseau de distribution.
Cession de l'emballage
L'emballage n'est pas simplement un moyen d'assurer une livraison commode et sûre du produit au consommateur. Il permet également de fournir les informations requises par les lois en vigueur concernant le fabricant, le type, la masse, le temps de production, la composition, etc., ainsi que d’attirer l’attention du consommateur par des moyens artistiques facilitant la reconnaissance de l’un ou l’autre des produits. Bien que les problèmes de vente constituent un domaine distinct, il est conseillé ici d’en examiner certains qui sont liés aux problèmes d’emballage.
Une quantité assez importante de confiserie à base de farine est achetée à l'improviste, obéissant à une impulsion de minute près, et il est donc important que le design et la couleur de l'emballage soient attractifs et reflètent assez bien le contenu. La législation devenant de plus en plus exigeante, sous une forme claire et lisible, l'ensemble devrait refléter une quantité importante d'informations essentielles, mais ces informations pourraient nuire à la perception de l'ensemble. Ainsi, la taille et les propriétés de l'emballage peuvent être déterminées dans une certaine mesure par les exigences en matière d'étiquetage.
Le coût d’impression de la préparation des emballages étant assez élevé, il est important de porter une grande attention à la conception et à l’étiquetage. Les erreurs découvertes après l'impression de l'emballage peuvent être très coûteuses et entraîner des poursuites contre le fabricant. La démonstration des produits n’est pas seulement une question d’apparence de l’emballage, la possibilité de concevoir des étalages de produits sur le lieu de vente est également importante. Par exemple, les emballages cylindriques roulent souvent, les emballages dont les bords soudés du matériau d’emballage s'emboîtent avec ceux adjacents, le fait de positionner l’emballage sur le côté étroit pour indiquer le côté supérieur peut entraîner la chute de l’emballage, certains types d’emballages empêchent de les empiler sur des étagères en piles, et les emballages de forme irrégulière également créer des problèmes de vente au détail avec leur placement. Bien sûr, il est possible de prendre des mesures pour assurer le pliage d'emballages de toutes formes, mais il convient de prendre en compte le type d'emballage unique (et donc le type de machine d'emballage), les moyens disponibles en magasin, la hauteur et la profondeur des étagères, etc.
Les utilisateurs estiment généralement que l'emballage doit être bien emballé, ce qui suggère qu'il peut y avoir des objets cassés dans des emballages mal emballés. Les emballages constitués d'un film de polypropylène utilisé comme emballage d'un produit sont perçus comme moins denses que les emballages en papier multicouche ou en cellophane. Les deux types d’emballages offrent peut-être une protection adéquate et égale. Les craintes des consommateurs ne sont donc pas fondées, mais l’art du marketing est d’anticiper les doutes inconscients des consommateurs et de les prévenir.
Gorizont izd2L'emballage doit assurer l'imperméabilisation, la résistance aux dommages mécaniques, la protection hygiénique et la protection contre la lumière. L'imperméabilisation pour empêcher le produit d'absorber l'humidité de l'atmosphère fournit une protection hygiénique suffisante. Pour l’imperméabilisation, utilisez du polypropylène, du papier avec une couche de surface en plastique ou divers stratifiés (voir le chapitre 19). Ces films plastiques sont généralement collés lorsqu'ils sont chauffés et cette propriété est utilisée pour sceller l'emballage dans une machine d'emballage. Les propriétés de barrière sont une combinaison de la résistance à l'humidité de base des matériaux utilisés et de l'efficacité de l'étanchéité de l'emballage. Un élément essentiel de l’essai de durée de vie consiste à vérifier la résistance à l’humidité de l’emballage. Nous en discuterons ci-dessous.
Les cookies sont généralement très fragiles et, sous une forme brisée, perdent leur attractivité dans une large mesure. Une bonne protection est assurée par le pied dense du cookie lui-même, mais des moyens d’augmenter la rigidité (par exemple, des bacs spécialement formés, des plaques de base ou des plis de papier ondulé) réduisent le risque de rupture du cookie sous l’effet des vibrations ou des chocs subis par l’emballage.
Certains types de produits ont des angles vifs ou des surfaces abrasives rugueuses en raison des finitions au sucre, etc. Par conséquent, les matériaux d'emballage sélectionnés doivent en tenir compte pour éviter le déchirement du film. Le changement de goût est principalement dû aux réactions chimiques des ingrédients, en particulier des graisses. L'oxydation des graisses conduit au rancissement, ce qui est grandement facilité par la lumière (en particulier les ultraviolets). Les matériaux d'emballage peuvent ralentir les effets des changements chimiques en bloquant la lumière, en réduisant son intensité ou en empêchant l'oxygène d'entrer. De plus, les effets nocifs de l'oxygène peuvent être réduits en soufflant un autre gaz dans l'emballage pour éliminer l'air. Ce gaz est généralement de l'azote pour les emballages MKI, mais un mélange d'azote et de dioxyde de carbone est utilisé pour les produits avec une humidité plus élevée, où une certaine croissance de micro-organismes peut se produire. La technique de purge de gaz est connue sous le nom de conditionnement sous atmosphère modifiée (MAP). Voir également la section 6.4.3 sur les périodes de conservation.
Le MCI absorbe facilement les odeurs fortes, et même de petites traces d'entre elles peuvent gâcher le goût et l'arôme du produit. Les emballages en plastique et en papier ne constituent pas une très bonne barrière pour les produits chimiques aromatiques et, par conséquent, les MCI ne doivent pas être stockés à proximité de détergents, d'antiseptiques, de produits de parfumerie, à proximité de fuites de matériaux combustibles ou à des endroits où ils fonctionnent avec des peintures et des résines. Des problèmes moins visibles peuvent résulter des solvants utilisés dans l'encre pour emballage, de sorte que les problèmes avec les machines d'emballage doivent également être résolus pour assurer une élimination correcte des odeurs de ces matériaux.
Le carton peut dégager une odeur de moisi au contact du produit à l'intérieur de la barrière contre l'humidité. Vous devez toujours utiliser du carton de bonne qualité, non fabriqué à partir de papier recyclé. Il doit être soigneusement vérifié pour les odeurs qui peuvent être transmises aux produits. Il est permis d'utiliser du carton recyclé pour les boîtes extérieures qui n'entrent pas en contact avec les produits.
Nous n'avons énuméré que quelques-uns des problèmes d'emballage qui doivent être soigneusement examinés par les technologues et les spécialistes du marketing, car un mauvais choix d'emballage peut nuire à la vente de produits de qualité et savoureux.
      L'emballage primaire
L'emballage primaire est un emballage étanche à l'humidité destiné au consommateur. L'emballage secondaire en groupes de 10,20 ou plus emballages primaires dans des boîtes ou des caisses est fait pour faciliter le stockage et le transport, mais comme il peut affecter de manière significative la protection mécanique de l'emballage primaire, il doit également être soigneusement conçu. Nous nous attarderons sur les problèmes de l'emballage secondaire ci-dessous lors de l'examen des problèmes de stockage.
Il existe plusieurs types principaux d'emballages primaires. Il peut être rigide (sous forme de canette ou de boîte en plastique), mais il est beaucoup plus courant d'utiliser une sorte de matériau flexible. Il peut s'agir de sachets préformés qui sont scellés après que les produits y sont placés, ou d'emballages formés autour de groupes de produits et automatiquement thermosoudés. Certains types de produits sont empilés et placés dans des sacs préfabriqués scellés à la main, mais il est beaucoup plus courant d'emballer les biscuits à l'aide de machines sophistiquées qui poussent les produits en groupes à grande vitesse à travers les dispositifs de formage et de scellage des emballages. Un groupe de produits peut avoir la forme d'une «colonne», d'un ensemble de piles ou être désordonné (Fig. 41.1). Les biscuits emballés sont généralement empilés par quantité, les biscuits emballés en colonnes par épaisseur, et les biscuits emballés au hasard sont généralement en poids.
41.1                                                                                     Fig. 41.1. Types de cookies d'emballageEmballage
41.2                                                                     Fig. 41.2. Types de coutures d'emballage flexibles
Le scellage des emballages peut être effectué en soudant les bords du matériau d'emballage ou en recouvrant les soudures (fig. 41.2). Le scellage des bords nécessite qu'une seule surface du matériau d'emballage soit thermoscellable, et le soudage par chevauchement nécessite que les deux surfaces puissent être thermoscellées et une pression doit être appliquée au contenu de l'emballage. Pour un soudage plus efficace des bords par rapport à la protection contre l'humidité, combiné à une propreté qui
soudage Overlap donne l'apparence d'emballage, parfois une combinaison de types de joints.
Les matériaux d'emballage imprimés sont généralement fournis à partir de rouleaux et le fonctionnement des machines d'emballage peut être intermittent ou continu. Le soudage des bords implique la formation d'un tuyau autour du produit, qui, après la formation complète du faisceau, est plié et coupé avec une étape appropriée. Le tuyau peut être formé horizontalement ou verticalement. Le tube horizontal permet l'entrée de groupes de produits pré-assemblés, et le tube vertical permet de conditionner des biscuits pré-pesés sans empilement. L'emballage complet du produit et le scellage des plis (en particulier aux extrémités des emballages) permettent d'alimenter simultanément plusieurs matériaux d'emballage (par exemple du papier dans un film thermoscellable et un carton résistant à l'humidité) ou un matériau ondulé pour une protection supplémentaire et une rigidité accrue. Le matériau d'emballage pour les emballages pliés est coupé avant que l'emballage ne soit formé, de sorte que le transport du matériau dans la machine d'emballage devient plus important. Au sein de ces méthodes d'empilage généralisées, il existe de nombreuses solutions d'ingénierie complexes qui offrent des avantages spécifiques et les caractéristiques nécessaires pour répondre à des exigences spécifiques. Lorsque vous utilisez du matériel imprimé dans l'emballage, contrôlez l'alimentation en fonction des marques de repérage pour garantir la position centrale du motif sur toutes les rames suivantes.
L'impression sur les emballages et les emballages est extrêmement rare à la fois, mais il existe une demande croissante d'étiquetage de chaque paquet avec des informations sur le temps de libération du cookie ou une recommandation pour le consommateur telle que «utiliser avant…». Cela nécessite d'imprimer plusieurs caractères en ligne et de surmonter les problèmes de maculage lorsque le film passe à travers les dispositifs de pliage et de transfert de la machine d'emballage, pour lesquels des techniques spéciales d'impression à sec doivent être utilisées. Naturellement, il n'est pas possible de perforer le film car cela compromettra ses propriétés d'étanchéité, et la méthode la plus courante est le transfert de chaleur / pression à partir d'un ruban caoutchouté, connu sous le nom d'estampage à chaud (similaire à celui utilisé sur les machines à écrire à ruban de carbone).
Une autre demande des consommateurs est la facilité d'ouverture de l'emballage. Sur certaines machines, il est possible d'insérer une bande de déchirement (étiquette) et d'espérer que cela aidera à commencer à déchirer le film résistant et imperméable. Malheureusement, les bandes détachables sur les emballages MCI sont rares, et probablement la plainte la plus courante des consommateurs est la difficulté d'ouvrir l'emballage sans endommager le produit (il ne peut pas être considéré comme pratique d'utiliser un couteau ou des ciseaux pour cela).
Après ouverture de l'emballage, il y a un problème de protection des produits restants après une utilisation partielle de l'humidité. Les emballages refermables simples ne sont pas très réussis, et la meilleure solution est de transférer les produits à la maison dans un pot ou une boîte en plastique, ce qui n'est pas toujours pratique, et donc leurs ventes dans des emballages relativement petits ont considérablement augmenté, vous permettant de manger tout le contenu peu de temps après l'ouverture (malgré sur une augmentation significative des coûts totaux d'emballage due à l'utilisation de petits emballages).
Les biscuits entièrement recouverts de chocolat ne nécessitent pas ce degré de protection contre l'humidité. Lors de l'utilisation d'un film avec de bonnes caractéristiques sans plis (c'est-à-dire si la feuille reste dans une position prédéterminée après pliage), par exemple, une feuille d'aluminium ou son stratifié contenant, le scellage peut ne pas être nécessaire. Ces paquets ne sont pas seulement plus faciles à ouvrir, ils peuvent également être refermés.
Les canettes et les boîtes en plastique refermables sont désormais rarement utilisées pour emballer de petites quantités. Si un tel récipient présente de nombreux avantages, il est assez coûteux et difficile à remplir. Des machines ont été développées pour plier les biscuits et les mettre dans des boîtes, mais leur complexité et leur coût ne sont justifiés que pour la fabrication de produits coûteux fabriqués dans des installations spécialement désignées. C'est ainsi que les biscuits au beurre danois, par exemple, peuvent être emballés, mais dans la plupart des cas, même ces cookies sont encore emballés manuellement dans des pots. Un autre inconvénient des boîtes est l'énorme espace de stockage requis et par conséquent, les boîtes et boîtes ne sont actuellement utilisées que pour des emballages relativement grands ou pour des biscuits et des coffrets cadeaux coûteux.
      Installation et fourniture de biscuits aux machines d'emballage
Les gains de productivité réalisés avec les emballages mécaniques ont été suivis par une alimentation mécanisée dans les équipements d'emballage. Bien que les biscuits soient introduits manuellement dans la plupart des machines d'emballage, dans de nombreux cas, le travail manuel n'est pas nécessaire et l'alimentation des biscuits réfrigérés dans l'emballage est entièrement automatisée. Aucune intervention manuelle n'est requise pour les courts arrêts de la machine d'emballage, car des dispositifs de stockage spéciaux sont fournis.
Le transport automatique des biscuits et les tolérances relativement faibles des dimensions des biscuits requises par les machines d'emballage pour sceller correctement les emballages nécessitent un contrôle précis du processus. En pratique, on peut dire que le fonctionnement des systèmes de contrôle automatique des processus technologiques est principalement dû au fonctionnement de la machine d'emballage et au poids moyen des emballages qu'elle crée.
Les biscuits empilés sur la table d'emballage peuvent être transférés manuellement vers le convoyeur d'alimentation de la machine d'emballage. Cela implique généralement de placer des piles de biscuits sur un convoyeur à chaîne qui peut se déplacer de manière continue ou intermittente. Les opérateurs d'emballage peuvent être habiles à créer la longueur de pile souhaitée, mais les emballeurs non qualifiés peuvent remplir le convoyeur de manière trop lâche ou trop serrée, ce qui nuit à la structure de l'emballage fini. Cette méthode de chargement de la machine d'emballage est caractérisée par le fait que les piles de biscuits sont formées à partir de bandes individuelles, de sorte que le poids des paquets reflétera les fluctuations du poids des biscuits d'une bande à l'autre. Un opérateur d'emballage peut facilement collecter plusieurs piles de biscuits sur la table d'emballage et les introduire dans la machine d'emballage, il n'est donc pas nécessaire de réduire les rangées avant de les plier. Si des techniques de réduction de voie sont utilisées pour produire plusieurs bandes de biscuits bien mélangés, la vitesse sur la table d'emballage peut être trop rapide pour que les opérateurs puissent facilement ramasser les biscuits.
Si des bandes de biscuits pliés sont guidées ou introduites manuellement dans des alimenteurs plus ou moins verticaux, des piles de longueur précise (plus ou moins un biscuit) peuvent être retirées et automatiquement introduites dans le chargeur de la machine d'emballage (avec mesure de la longueur). Les biscuits dans les distributeurs verticaux peuvent être éjectés un, deux ou trois en une seule opération, de sorte que les piles au poste de remplissage sont créées en fonction du nombre de biscuits plutôt que du volume. Un tel système permet un contrôle légèrement meilleur du poids, car il n'y a pas de problème d'emballage avec un cookie supplémentaire ou d'emballage d'un cookie en moins, ce qui est inévitable si la longueur de la pile est d'une importance fondamentale. Ce système est également préférable pour emballer des biscuits gros ou épais, tels que des sandwichs fourrés.
Le problème avec l'alimentation des biscuits à partir de magasins verticaux est que la pression exercée sur les biscuits en dessous peut les endommager (en particulier les biscuits avec des textures délicates ou des bulles) et des rayures lorsqu'ils sont séparés ou éjectés. Dans de telles situations, des alimentateurs sans pression sont largement utilisés, dans lesquels le sommet de la colonne est saisi et maintenu lorsque les biscuits sont retirés par le bas.
Sans surprise, les nouveaux développements dans les mécanismes d'alimentation automatique avec des avantages potentiels dans la production de biscuits sont protégés par de nombreux brevets. La plupart de ces brevets sont détenus par les fabricants de machines d'emballage, car les méthodes et la précision de la manipulation des biscuits doivent être directement liées (et les mécanismes d'alimentation et synchronisées) avec les mécanismes des machines d'emballage. Une machine d'emballage avec un système d'alimentation automatique associé est un ensemble d'équipement qui peut être très coûteux. Les tolérances de biscuit relativement serrées requises pour produire des emballages de qualité signifient généralement que les machines d'emballage doivent être équipées de pièces de rechange pour emballer différents types de biscuits. Le montage de ces pièces peut être un défi technique complexe et, dans chaque cas, des ajustements finaux minutieux sont nécessaires pour garantir de bonnes performances de la machine. Un étalonnage complet des parties réglables de la machine d'emballage est également nécessaire.
Il faut signaler, les points suivants concernant les machines d'emballage.
  • L'équipement pour fabriquer plusieurs biscuits de même taille fonctionne rarement efficacement. Si la même machine d'emballage doit être utilisée pour emballer différents biscuits, il est préférable de charger les biscuits dans des plateaux ou des cartons de taille standard pour un emballage complet avant de les servir, ou d'installer des kits de remplacement spécialement conçus pour chaque type de biscuit. Certaines machines d'emballage ont des ensembles personnalisables pour la manipulation de biscuits et d'emballages de différentes tailles. La question de la flexibilité des processus devient encore plus complexe lorsque les systèmes d'alimentation automatique doivent gérer plusieurs tailles de biscuits.
  • Les assemblages de machines d'emballage et les tailles d'emballage doivent être conçus et fabriqués pour s'adapter au cookie et non l'inverse. Il peut être nécessaire d'ajuster le couteau ou la taille des rouleaux de la machine de formage pour obtenir des biscuits avec une taille d'emballage prédéterminée, mais les couteaux et les rouleaux de formage sont assez coûteux. Dans la mesure du possible, des biscuits normaux de taille normale doivent être envoyés au fabricant de la machine d'emballage afin que les pièces critiques puissent être fabriquées de manière appropriée et, par conséquent, le programme de développement de nouveaux produits devrait inclure un certain intervalle de temps entre les tests de production et la commercialisation du produit.
Comme mentionné ci-dessus, il est nécessaire de calibrer les positions des parties réglables des machines d'emballage. Lors de la mise en service, pour que les machines fonctionnent correctement aux vitesses requises, il est souvent nécessaire de procéder à des ajustements par essais et erreurs. Si la machine doit être utilisée pour emballer plusieurs tailles de biscuits, il est beaucoup plus facile de revenir aux réglages optimaux si les positions de réglage finales peuvent être enregistrées avec précision sur les échelles disponibles. Les meilleures machines d'emballage ont des échelles précises, et cela vaut la peine d'exiger de tels marquages ​​sur tous les équipements d'emballage.
Ce qui précède s'applique aux machines qui emballent des groupes soignés de biscuits dans des colonnes, des piles ou des emballages un par un, mais certains biscuits sont emballés dans des sacs sans empilement. Ce système convient aux biscuits petits ou très durs, car le sachet n'assure pas une protection mécanique significative. Les biscuits peuvent être automatiquement introduits dans le remplisseur de sacs via un chargeur volumétrique, mais ils sont généralement acheminés via une peseuse. Les coûts de main-d'œuvre d'emballage en sachets sans empilement sont assez faibles, car il n'est pas nécessaire de maintenir une certaine disposition des produits entre le four et la machine d'emballage. Si, à l'arrêt de la machine, il est nécessaire de retirer les biscuits de la ligne, ils peuvent être empilés sans les placer sur des plateaux ou des boîtes et vidés ultérieurement dans le système.
Ainsi, l'organisation, l'automatisation et le travail sont des aspects très importants de l'empilage des cookies et de leur transport vers la machine d'emballage. Bien qu'un niveau de sensibilisation très élevé ne soit pas requis de la part des opérateurs d'emballage, la formation est bénéfique. Les humains peuvent prendre des décisions et sont plus facilement reconfigurés pour effectuer d'autres tâches que les machines. Si, par exemple, des biscuits brûlés ou de forme irrégulière sont livrés à l'emballage, il est plus facile pour les gens de décider quoi en faire. De plus, des arrêts périodiques de la machine d'emballage sont inévitables. L'arrêt peut être dû au simple changement du rouleau de papier ou au réglage de la machine. Dans de tels cas, les cookies arrivant pour l'emballage doivent être automatiquement collectés dans le stockage intermédiaire pour un retour ultérieur dans le système, ou déposés et traités ultérieurement comme des déchets. Bien qu'une automatisation complète soit possible au coût approprié, il est généralement plus économique d'employer des personnes capables de gérer de telles interruptions. Cette situation soulève la question du degré d'automatisation nécessaire, car il vaut mieux utiliser du personnel en permanence, plutôt que par intermittence.
Il est toujours nécessaire d'envisager des arrêts de la machine d'emballage, et la pratique montre que la capacité de la ou des machines d'emballage doit être 10% plus élevée que la production maximale de l'installation pour un biscuit particulier. En outre, il est généralement préférable que la machine d'emballage fonctionne à une vitesse fixe et s'arrête pendant de courtes périodes en cas de pénurie de marchandises. La raison en est que les températures des éléments chauffants d'emballage nécessitent typiquement un ajustement du temps de fermeture lorsqu'ils sont en contact avec les films d'emballage. Cette durée change à mesure que la vitesse globale du véhicule change. De plus, les alimenteurs automatiques nécessitent souvent de petits ajustements pour correspondre à la vitesse.
Il existe également des films de scellage à froid sensibles à la pression qui permettent une vitesse variable de la machine d'emballage. Les capteurs vous permettent de déterminer la longueur de la ligne de cookies arrivant sur la machine et, en conséquence, d'accélérer ou de ralentir son fonctionnement. Les coutures peuvent ne pas être aussi complètes que lorsqu'elles sont scellées à chaud, mais ces emballages sont généralement utilisés pour envelopper les biscuits un à la fois, qui sont ensuite pliés et enveloppés dans un autre film.
L'utilisation de la robotique pour placer des articles (en particulier des biscuits enrobés de chocolat et des gaufres) dans des plateaux, des boîtes ou des boîtes formés sous vide s'est considérablement développée. Les machines robotisées fonctionnent à des vitesses élevées sans fatigue et, lorsqu'elles sont connectées à des systèmes de vision, elles détectent, saisissent, tournent pour s'aligner, puis placent les cookies individuels aux bons endroits. Ces machines nécessitent beaucoup d'investissement, mais les économies de main-d'œuvre lors de leur utilisation sont très importantes.
      Des tailles écarts de produits
Pour répondre à la question de l'ampleur des écarts de taille des produits possibles est assez difficile, car ces écarts dépendent de nombreux facteurs. Néanmoins, certains de ces facteurs seront discutés ci-dessous.
     Craquelins et biscuits sucrés
Ces biscuits sont fabriqués à partir de pâte extensible. Lors de la cuisson, il y a toujours un retrait en longueur (et généralement un retrait en largeur). Ce changement de taille et de forme est principalement dû à la qualité de la farine et à la consistance de la pâte. Un certain réglage de la longueur (qui peut également affecter la largeur) est possible sur la fraise en augmentant ou en diminuant la relaxation avant la coupe. Avec un retrait important sur la longueur, une légère augmentation de la largeur est possible. De plus, l'utilisation de plus de métabisulfite de sodium dans la pâte donne une pâte plus extensible avec moins de retrait après la coupe. Lors de l'utilisation de préparations enzymatiques pour modifier la qualité du gluten, une augmentation de leur quantité ou une augmentation du vieillissement de la pâte entraîne moins de retrait après la coupe. Les pâtes moins humides ou plus froides ont tendance à rétrécir plus que les pâtes plus légères.
Dans tous les cas, avec une masse plus importante du morceau de pâte, le retrait est également plus important. Le contrôle du poids des cookies est d'une importance capitale. L'épaisseur des biscuits est liée au retrait, mais peut être contrôlée dans une certaine mesure en réglant la température de cuisson (si la façade du four est chaude, les biscuits sont généralement plus épais). Le développement des préformes dans le four pour obtenir des biscuits plus épais peut être contrôlé dans une certaine mesure en modifiant la quantité de bicarbonate d'ammonium dans la recette.
Environ:
  • écart de masse attendue dépend essentiellement de l'habileté de l'opérateur et de travail avec la pâte, la formation d'au moins ± 3%;
  • Le rétrécissement de la longueur peut aller jusqu'à 12% de la taille dans une machine de coupe, et peut varier d'environ ± 3%;
  • le rétrécissement de la largeur peut aller jusqu'à 6% avec un écart de ± 1%;
  • l'épaisseur peut varier à ± 5%, mais il peut être ajusté.
      la pâte à biscuit de rotomoulage et haché après laminage
Si ces types de pâte sont correctement mélangés, le retrait ne doit se produire dans aucune direction. Si la pâte est relativement faible en gras et en sucre, la taille ne changera pas de manière significative une fois cuite au four - en particulier si les biscuits sont cuits sur une bande en treillis métallique. Une certaine augmentation de la longueur et de la largeur est possible. Plus la masse est grande, plus la taille du cookie est grande. Le contrôle du poids des cookies est d'une importance capitale.
Les produits contenant beaucoup de sucre et de graisse ont tendance à s'estomper pendant la cuisson, surtout s'ils sont cuits sur des bandes en acier. L'augmentation de la longueur et de la largeur ou du diamètre peut être significative. Les facteurs affectant l'épandage du produit sont indiqués dans la section 27.7. Étant donné que certains de ces facteurs (par exemple la taille des particules de sucre) sont difficiles à contrôler avec précision, de grandes variations de taille peuvent être attendues pour les pâtes sablées. L'épaisseur du morceau de pâte est liée à l'étalement. L'ajout d'agents levants chimiques n'augmente généralement pas l'épaisseur de la préforme pendant la cuisson, mais plutôt la capacité d'étalement.
Pour les biscuits moulés rotatifs, l'écart de masse doit être de ± 2%, et pour les biscuits obtenus en coupant la pâte laminée, cette valeur est supérieure. La quantité d'épandage ne peut pas être spécifiée, mais pour les produits présentant un étalement important, des écarts de largeur, de longueur et d'épaisseur d'environ ± 3% peuvent être attendus.
Les témoins préparés pâte brisée par extrusion, en utilisant otsazhivaniem et de coupe de fil
Ces biscuits sont toujours fabriqués à partir de pâte molle semi-structurée avec une teneur relativement élevée en matières grasses et en sucre. Si la pâte est malaxée correctement, il y a peu ou pas de gluten et elle a tendance à s'estomper pendant la cuisson, c'est pourquoi elle est sujette aux écarts spécifiés à la section 41.5.2. Une complication supplémentaire est que dans les machines de formage pour ces procédés, le contrôle du poids à la fois sur la bande et dans le temps est plutôt mal mis en œuvre. C'est la déviation de masse qui est la principale raison de la déviation dimensionnelle importante qui peut être observée avec ce type de cookie. L'écart de masse dépasse souvent ± 8%. Des machines plus modernes sont meilleures à cet égard, mais elles ne sont pas supérieures aux machines de moulage rotatives.
      après l'opération d'emballage
Les colis provenant de machines d'emballage doivent être rassemblés en groupes appropriés pour le stockage et la livraison au point de vente. Traditionnellement, des boîtes en carton ondulé robustes sont utilisées, contenant environ 20 à 30 emballages individuels, mais la demande des supermarchés a conduit à la création de boîtes «de démonstration» qui réduisent les coûts de main-d'œuvre pour placer les marchandises sur les étagères du magasin (dans lesquelles les emballages individuels sont au moins partiellement visibles) ... La protection mécanique fournie par une boîte de présentation peut être inférieure à celle d'une boîte en carton ondulé, et il suffit souvent d'utiliser un plateau ou des embouts suivis d'une pellicule rétractable générale.
Les cartons ondulés ou autres emballages sont placés sur des palettes pour être transportés à l'intérieur de l'usine (et éventuellement plus loin). Ces palettes pour le transport routier vers des entrepôts éloignés ou de grands magasins peuvent également être emballées sous film rétractable pour former des blocs stables.
Lorsque l'échelle ou la vitesse de production le permet, des machines peuvent être utilisées pour plier, remplir et sceller des cartons ondulés et imprimer des codes et des dates pour déterminer quand les articles sont fabriqués (sinon, ces opérations sont effectuées manuellement). Des systèmes robotiques peuvent être utilisés pour placer des boîtes sur des palettes. Placer les matériaux et les produits emballés à côté de la machine d'emballage nécessite beaucoup d'espace et d'allées. Pour éviter de perturber les plans, une planification minutieuse est requise par l'ergonomie de la livraison, du stockage et du transport des matériaux d'emballage, cartons, palettes, etc., ainsi que des produits finis. Les principales difficultés surviennent généralement s'il n'y a pas de disposition pour le transport des déchets (par exemple, des emballages mal scellés ou des biscuits) accumulés dans des boîtes pendant les périodes de perturbation de la machine d'emballage. Les mesures pour de tels cas doivent être soigneusement identifiées, car des violations se produisent de temps en temps et à grande échelle, plutôt que constamment et à petite échelle.
      La gestion du processus d'emballage. qualité de l'emballage
Une gestion réussie du processus d'emballage se traduit par une manipulation uniforme des opérations d'alimentation et d'emballage des biscuits, associée au poids moyen d'emballage requis. En contrôlant le processus d'emballage, au moment où les biscuits arrivent à l'emballage, non seulement les bacs sont pleins, mais les produits en excès sont acheminés vers les machines d'emballage de secours appropriées ou du personnel supplémentaire peut être fourni pour éliminer l'accumulation de produits.
Outre les contrôles de pré-production des matériaux d'emballage, qui doivent être effectués par le service de contrôle de la qualité, les opérateurs de machines d'emballage et le personnel de contrôle de la qualité doivent constamment surveiller la qualité des emballages produits. Les caractéristiques importantes des emballages sont:
  • poids;
  • joints de propriété (comme ils affectent la durée de vie);
  • apparence (qualité d'impression et l'emplacement correct du paquet);
  • indication claire et correcte de la date («bon avant…») ou autre étiquetage du colis.

Il est nécessaire de vérifier les caractéristiques suivantes des produits emballés:

  • le nombre de produits cassés et non standard (violation de la couleur et de la forme) sur l'unité d'emballage;
  • la saveur, l'arôme et la texture.

nous examinerons ci-dessous les dispositions nécessaires pour chacun des tests.

Évidemment, il est impossible de vérifier chaque colis, et donc, pour obtenir toutes les informations nécessaires, il est nécessaire de développer des méthodes d'échantillonnage. Les coûts de contrôle et d'inspection doivent être mis en balance avec les conséquences d'un produit mauvais ou de qualité inférieure tombant entre les mains du consommateur. Heureusement (et peut-être malheureusement) très peu de consommateurs concernés se plaignent; ils se souviennent simplement d'un mauvais achat et hésitent à acheter à nouveau de tels articles. Les lois sur l'alimentation sont assez générales en ce sens qu'il est reconnu que même les meilleures entreprises font parfois des erreurs malheureuses. Les règles et réglementations appliquées par les autorités sanitaires locales sont conçues pour empêcher la production d'aliments nocifs et dangereux. En plus de détecter les corps étrangers (qui sont principalement limités au métal) et de vérifier le poids des emballages, la principale préoccupation des représentants du contrôle qualité est de protéger la réputation de l'entreprise principalement en contactant les consommateurs.
      masse des emballages
La plupart des cookies vendus en poids, et cela doit être indiqué sur l'emballage. Il existe deux systèmes: sur la base du poids minimum et fonction de la masse moyenne. La première est plus facile à comprendre et à mettre en œuvre, il est à certains égards plus satisfaisants du point de vue du consommateur, mais en fonction du poids moyen du système est devenu la norme dans toute la communauté européenne et de nombreux autres pays à travers le monde. Ce système est bénéfique pour le fabricant, car il reconnaît la possibilité de la production d'emballages avec un poids insuffisant en raison de changements temporaires dans l'émission du parti.
Le système de poids minimum stipule que les emballages d'un poids inférieur au poids net spécifié ne doivent pas être mis en vente. À quelques exceptions près, le surpoids n'est pas limité, ce qui est un plus pour l'acheteur. Dans le même temps, le fabricant ne peut se protéger qu'en pesant chaque colis et en rejetant ceux d'entre eux de masse inférieure. Les consommateurs et les inspecteurs gouvernementaux peuvent également vérifier, porter plainte ou poursuivre le fabricant si nécessaire. Le fabricant n'est pas obligé de tenir un registre de la masse, mais peut le faire lorsqu'il lui est utile de connaître le poids moyen du lot, car il est associé au coût (efficacité). Les emballages de poids insuffisant doivent être ouverts et le contenu retourné à la production, ou ils peuvent être proposés à la vente locale (par exemple au personnel de fabrication) - à condition que les emballages divergents soient clairement étiquetés. De toute évidence, il existe de sérieuses raisons de rechercher les écarts minimaux possibles dans la masse des colis - de sorte que la masse moyenne soit proche du minimum, puisque la différence entre la masse minimale et moyenne est considérée comme "surpoids" ou "donnée gratuitement". Les trieuses pondérales automatiques peuvent être utilisées pour identifier et rejeter les colis de poids insuffisant et calculer le poids moyen des colis non rejetés.
Le système de poids moyen indique que, sur une période de temps donnée, le poids net moyen des colis doit correspondre à celui indiqué sur l'emballage ou être supérieur. Des enregistrements doivent être conservés pour montrer comment la masse a changé lors de la libération d'un lot de produit, mais seuls les échantillons doivent être vérifiés, pas chaque emballage. Il y a une limite de poids inférieure et aucune unité d'emballage ne peut être vendue si son poids est inférieur à cette limite (environ 5% en dessous du poids moyen déclaré - la valeur exacte est déterminée par des textes réglementaires). La responsabilité d'un tel enregistrement incombe au fabricant du produit, et les inspecteurs ne peuvent demander que ces registres pour examen et effectuer des contrôles ponctuels sur les produits dans l'entreprise ou dans le réseau de vente au détail. Le service d'assurance de la qualité est chargé de superviser la tenue des registres et il est important de comprendre les principes de la théorie des probabilités associés à la distribution normale de la masse. Il est possible d'organiser le travail de sorte que le poids moyen des colis dans un lot soit beaucoup plus proche du poids indiqué qu'avec un système avec un poids minimum, donc le «donné» peut être faible ou négligeable.
      label de qualité
La résistance à l'humidité des emballages souples a été discutée au chapitre 19, cependant, en raison de l'impression, du pliage et du thermoscellage, il est possible que la protection fournie par l'emballage soit légèrement inférieure à celle calculée. La raison principale est les coutures imparfaites et la perforation du film avec des arêtes vives (par exemple, des cristaux de sucre ou les coins des plateaux à l'intérieur du film étanche à l'humidité). Un contrôle accéléré de la qualité des coutures peut être effectué:
  • visuellement;
  • plis par soufflage (vérifier si l'emballage ne gonfle pas)
  • l'immersion de l'emballage dans de l'eau suivie par une réduction de la pression de l'eau pour faciliter la sortie de bulles d'air, ou
  • augmentation de la pression du bloc de pompage à travers une aiguille creuse insérée dans l'emballage.
Ces contrôles donnent une idée de la position et la taille des coutures ou des trous défectueux.
L'humidité qui pénètre dans l'emballage depuis l'atmosphère et est absorbée par les biscuits entraîne une perte de croustillant, ce qui peut conduire à une détérioration du goût et de l'aspect. Les cookies avec de tels changements sont appelés périmés, périmés. Bien que tous les changements de stockage ne soient pas dus à l'absorption d'humidité, il s'agit toujours de la principale cause de perte de qualité, et des tests spéciaux de durée de conservation accélérée ont été créés pour évaluer ce problème. En figue. 41.3 montre le pourcentage d'augmentation du poids de certains biscuits laissés dans l'air à 20 ° C et 70% d'humidité relative. Le taux d'absorption d'humidité est très élevé et souligne la nécessité d'un emballage pour éviter ce type de détérioration du produit. De toute évidence, le taux d'absorption d'humidité est lié aux conditions environnementales. Il y a des régions aux climats très secs où les biscuits absorbent peu d'humidité, mais dans la plupart des pays, l'humidité intérieure et extérieure est très élevée pendant la majeure partie de l'année, ce qui nécessite une bonne protection du biscuit contre l'humidité.
Il est très rare que toutes les surfaces de l'emballage des biscuits soient exposées au même effet, de sorte que l'emballage des biscuits dans des boîtes lorsqu'ils sont stockés à côté de boîtes similaires est largement protégé. Comme toutes les estimations des taux d'absorption d'humidité sont relatives, il est presque impossible de déterminer la durée de conservation en termes absolus (voir également la section 5.4.3).
L'essai de durée de conservation accélérée vise à vérifier la résistance à l'humidité de l'emballage plutôt que ses propriétés de protection contre d'autres changements qui provoquent une détérioration pendant le stockage. Pour de tels tests, l'un des deux ensembles de conditions est généralement utilisé:
  • conditions modérées, définies comme 75% d'humidité relative à 25 ° C;
  • conditions tropicales - 90% d'humidité relative à une température de 38 ° C
Une évaluation montre que les emballages stockés dans des conditions modérées absorbent l'humidité trois fois plus rapidement que dans des conditions de stockage «normales» au Royaume-Uni. Que cette estimation soit correcte ou non n'est en fait pas pertinente, car les résultats de ces tests doivent être considérés comme relatifs. Pour déterminer le montant
41.3Fig. 41.3. vitesse d'absorption typique de l'humidité dans l'atmosphère de biscuits avec une humidité relative 70%
Il y a un problème avec la quantité d'humidité qu'un biscuit peut absorber, ou ce que sa teneur finale en humidité pourrait être avant qu'il ne soit considéré comme trop mou ou «vieux» pour être consommé. A titre de comparaison, il convient d'estimer le temps nécessaire pour que le poids de l'emballage augmente de 1% dans des conditions de stockage contrôlées. Cela peut être fait en vérifiant l'augmentation de poids des colis stockés pendant sept jours dans un environnement tempéré ou tropical contrôlé. Une atmosphère à 75% d'humidité relative est fournie par une atmosphère au-dessus d'une solution saturée de chlorure de sodium (il s'agit d'un test destructif car le contenu des emballages d'essai devient inutilisable). Le nombre de colis à tester et la manière dont les informations obtenues doivent être utilisées doivent être déterminés très soigneusement. La résistance à l'humidité des emballages peut être comparée à un maximum théorique basé sur les propriétés du film d'emballage conformément à sa spécification. L'absorption d'humidité peut être comparée pour différents emballages du même type, ce qui donne une idée des écarts de courant ou de régime permanent pour une machine d'emballage particulière.
Étant donné que l'espace pour de tels tests de durée de conservation est susceptible d'être un facteur plus limitant que le coût des échantillons, il est nécessaire de déterminer quelles informations seraient les plus utiles à partir d'un test de vérification. Plusieurs échantillons d'un emballage particulier par semaine fournissent une base de comparaison, et un grand échantillon périodique montrera les écarts à court terme à attendre de la machine d'emballage. Des tests comme ceux-ci montrent l'efficacité relative de différents types de machines d'emballage utilisées avec différents types d'emballage. Les emballages présentant une efficacité extrêmement faible dans les tests de durée de conservation accélérée doivent être vérifiés et l'emplacement et la cause possible des défauts d'emballage doivent être enregistrés. Des fuites de couture peuvent se produire en raison de déviations dans le fonctionnement de la machine d'emballage ou d'une mauvaise scellabilité du film, et des trous à certains endroits peuvent refléter la présence d'arêtes vives, ce qui nécessite une analyse de la conception de l'emballage.
      Ensemble Apparence
L'apparence de l'emballage a une forte influence sur le consommateur et il est donc inacceptable de vendre des emballages présentant des défauts d'impression ou de position de l'emballage sur l'emballage, car cela peut inspirer au consommateur l'idée de la même approche imprudente de la qualité du contenu. Il devrait être de la responsabilité de tous les opérateurs d'emballage de surveiller et de traiter ces défauts, car les contrôles aléatoires effectués par du personnel dédié ne seront probablement pas suffisants.
      le marquage des paquets
L'indication de la date de péremption («bon avant…», «meilleur avant…») ou autre étiquetage des emballages est très importante, car elle donne au fabricant les informations qui peuvent être nécessaires en cas de réclamations des consommateurs. Si un défaut de fabrication grave est constaté, ce marquage permet de retrouver et de rappeler le produit si nécessaire.
      biscuits cassés et non standard, son goût et la texture
Les cookies peuvent être cassés par la machine d'emballage, par "craquage" (voir section 39.2) ou par une manipulation brutale après que les colis ont quitté la machine. Inspections Les services de contrôle de la qualité doivent déterminer l'ampleur du problème et ses raisons, car les cookies cassés sont particulièrement désagréables pour le consommateur. Naturellement, il est totalement inacceptable que les cookies cassés soient présents dans les emballages avant qu'ils ne quittent l'usine, mais il convient également de vérifier si le transport et la manutention dans les entrepôts et les magasins causent des dommages.
Afin d'évaluer la qualité des biscuits, certains des emballages sélectionnés doivent être ouverts et, par conséquent, comme pour les tests de durée de conservation, il faut décider s'il faut sélectionner plusieurs emballages chaque semaine ou plusieurs emballages à intervalles réguliers. L'identification des rebuts doit être combinée à une évaluation de la qualité globale, y compris la couleur, le goût et la texture. L'évaluation du goût nécessite des tests de dégustation, qui doivent être très soigneusement organisés pour obtenir des résultats utiles. La question des tests de dégustation est abordée plus en détail dans la section 5.4.2.
L'échantillonnage dans les magasins et les entrepôts pour les tests de qualité peut être complexe et coûteux, et autant d'informations que possible doivent être obtenues à partir de ces échantillons. Pour comparer les modifications liées au stockage, au transport, au chargement et au déchargement avec des échantillons frais en usine, il est nécessaire d'enregistrer non seulement l'apparence et le goût des cookies, mais également le poids des emballages, l'état de l'emballage, la durée de conservation des produits et les caractéristiques de qualité des échantillons au moment de la collecte. échantillons. Il est recommandé de profiter de l'occasion pour comparer des échantillons de cookies de concurrents, car c'est dans de telles conditions que les consommateurs les compareront. À la suite de tests de contrôle de qualité satisfaisants sur les emballages frais, la direction peut être satisfaite de la qualité des produits de l'entreprise. À ce stade, les efforts pour tracer le chemin des emballages jusqu'au point de vente et comparer avec les produits du concurrent sont pleinement justifiés (cela devrait être fait par les technologues en collaboration avec les employés des services des ventes et du marketing).
      La présence dans les impuretés de biscuits
La manipulation des aliments comporte toujours le risque d'introduire des corps étrangers. De nombreuses impuretés (morceaux de métal, de verre ou de substances toxiques) peuvent être dangereuses pour la santé, mais la plupart des substances étrangères ne sont pas dangereuses pour les consommateurs, mais provoquent leur réaction négative. Il est nécessaire de prendre toutes les mesures possibles pour exclure la pénétration de substances étrangères dans les cookies et pour détecter celles qui se sont produites avant même que les produits ne soient expédiés de l'entreprise. Les substances étrangères présentes dans les cookies sont plus susceptibles d'entraîner un harcèlement juridique et une détérioration de l'image de l'entreprise que toute autre lacune de l'entreprise ou de ses produits.
Les substances étrangères telles que le verre, les pierres et le métal diffèrent considérablement des biscuits en densité, et cette propriété a été utilisée dans le développement de méthodes de détection de ces substances, par exemple les rayons X. Actuellement, cependant, les instruments de balayage de la densité de chaque paquet de biscuits sont rarement utilisés. Le problème réside dans le fait que les pièces détectées sont généralement très petites et que le balayage, suivi de reconnaissance et de rejet, doit être très rapide. Les détecteurs de métaux sont très répandus, capables de détecter et de rejeter les colis contenant des particules métalliques de 1 mm ou plus, et il est recommandé que toutes les lignes de production soient équipées d'un équipement pour scanner chaque colis après la machine d'emballage. Le service de contrôle de la qualité doit être directement impliqué dans l'utilisation des détecteurs de métaux - non seulement pour s'assurer que leur fonctionnement est régulièrement contrôlé (au moins conformément aux recommandations du fabricant), mais aussi pour contrôler la collecte des emballages défectueux et l'examen ultérieur pour identifier le métal détecté. Puisque l'objectif est la prévention, il est nécessaire d'identifier la source de chaque pièce de métal, en consultant les ingénieurs si nécessaire pour prendre des mesures pour éviter de tels événements à l'avenir. L'attention portée à ce problème à ce stade de la production sert non seulement à protéger la réputation de l'entreprise, mais peut également indiquer rapidement la nécessité de réparer la machine.
Les blessures à la peau et aux mains de l'opérateur sont abordées au chapitre 2. Le risque est réduit en utilisant du ruban adhésif avec des bandes métalliques, qui peut être détecté par un détecteur de métal en cas de perte accidentelle. Malheureusement, il n'existe actuellement aucun détecteur qui détecte les cheveux ou les morceaux de fibres (coton, nylon ou polyester). Bien que si le consommateur les avale, ce n'est pas particulièrement dangereux, mais personne n'aime de telles «trouvailles»!
Pour garantir que tous les produits potentiellement défectueux puissent être rappelés en cas de problèmes graves, il est très important que le fabricant puisse déterminer et suivre l'évolution de la qualité des produits fabriqués sur une machine spécifique à un moment précis. Un tel retrait n'est possible que si les marquages ​​appropriés sont imprimés sur chaque colis et que la destination des boîtes avec colis est enregistrée. C'est précisément l'essence de la surveillance du «mouvement» des produits, qui est de plus en plus important pour les fabricants de produits alimentaires.
      stockage
Lorsqu'un produit se retrouve dans des cartons, le contrôle qualité des fabricants et du service de contrôle qualité s'affaiblit - surtout si les produits quittent l'usine, mais la qualité des produits doit être contrôlée avant le comptoir du réseau de vente au détail. Les paramètres importants sont la température et l'humidité dans l'entrepôt où se trouve le produit. Des températures élevées ou variables peuvent provoquer la migration des graisses, la prolifération des graisses, des problèmes de chocolat et du rancissement. Une humidité élevée (humidité) réduit la résistance des cartons et augmente le taux de transfert d'humidité à travers les films d'emballage, de sorte que toutes les zones de l'entrepôt doivent être sèches et fraîches. Une bonne isolation des murs et des plafonds, combinée (si nécessaire) à la climatisation et à la ventilation, réduit la probabilité d'élévation ou de changement de température locale.
Les boîtes ne doivent pas être stockées sur le sol ou toucher les murs. Les problèmes d'humidité sont considérablement réduits lorsqu'une bonne circulation de l'air est assurée et que les espaces laissés dans les joints sol / mur sont propices au dératage.
Il existe de nombreux systèmes d'automatisation d'entrepôt et le contrôle informatique permet de placer et de récupérer automatiquement des articles sur des palettes. Dans le même temps, les services de gestion reçoivent une information constante sur les niveaux des stocks, qui détermine leur rotation correcte. Le coût de tels systèmes peut être rentable en réduisant la main-d'œuvre requise et la possibilité d'utiliser des bâtiments de grande hauteur avec des étagères spécialement conçues. Pour éviter d'importants changements de température près du toit, les bâtiments de grande hauteur nécessitent une attention particulière à la circulation de l'air.
      littérature
1. MANLEY, DJR (1998) Biscuit, Cookie et Cracker Manuels de fabrication, 6. Emballage et stockage de biscuits, Woodhead Publishing, Cambridge.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Обязательные поля помечены *

Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaires sont traitées.