Rubriques
Pour l'entreprise de confiserie

Fondamentaux des entreprises de l'industrie de la confiserie

La construction des nouvelles usines de confiserie et la reconstruction de celles-ci sont effectuées conformément à une documentation de conception et d’estimation préalablement mise au point et approuvée.
Le développement de la documentation technique est généralement effectué par une organisation ou une institution spécialisée dans la conception.

Le processus de conception dans son ensemble est composé d'un certain nombre d'étapes de conception individuelles qui sont exécutées dans un ordre spécifique:
enquêtes et études économiques;
le choix du site et de la recherche technique;
termes de référence;
projet technique;
dessins de travail.
                                        Pré-travail
justification économique. La justification économique est d'aborder la question de la faisabilité économique et la répartition géographique rationnelle de l'entreprise industrielle projetée.
En raison de la justification économique, le lieu (la région) de la construction, la capacité de production de l'entreprise et la gamme des principaux types de produits fabriqués sont établis. Les zones d'approvisionnement des principales matières premières sont définies et les liaisons de transport de l'entreprise sont établies, de même que les zones de vente des produits finis et les conditions d'une éventuelle coopération de l'entreprise pendant la construction.
La justification du volume de production de l'entreprise doit être réalisée en totale conformité avec le plan à long terme pour le développement de l'économie nationale.
La justification économique de la construction ou de la reconstruction d’une fabrique de confiserie est établie sur la base de l’équilibre entre la production et la consommation de produits de confiserie pour une région donnée, en tenant compte de l’économie des zones et régions adjacentes.
Les données initiales permettant de déterminer la capacité de production d’une nouvelle usine et de son assortiment de groupes doivent être les suivantes:
la population de la région économique dans laquelle la construction ou la reconstruction de l'usine est prévue;
les normes de consommation par habitant de produits de confiserie;
production plan de confiserie des entreprises existantes de la région économique dans la gamme;
équilibre de la production et de la consommation de produits de confiserie adjacents aux zones économiques.
L’augmentation nécessaire de la capacité des entreprises du secteur de la confiserie se traduit par la différence entre le volume de consommation d’une région donnée et le volume de production. La nouvelle entreprise est conçue sur la base de l’augmentation de capacité requise de la couverture.
Sur la base de justifications économiques, il est décidé de construire une nouvelle usine de confiserie ou de reconstruire une entreprise en exploitation, une tâche de conception est préparée et approuvée et un site est sélectionné pour la construction de l'usine.
Le choix du site et de la recherche technique. Le choix du site de construction est effectué par une commission spéciale nommée à la demande du conseil économique et présentée par les organisations de la ville concernées. Tous les matériaux sélectionnés sur le site avec tous les accords principaux sont transférés à l’organisme de conception, qui est chargé de la conception de l’usine.
Avant de concevoir pour le site de construction choisi, des études techniques complètes doivent être effectuées.
Les recherches devraient avoir les sections suivantes:
1) Surveying;
2) travaux géotechniques et hydrogéologiques;
3) de l'approvisionnement en eau et l'assainissement;
4) alimentation;
5) la communication et la signalisation système;
6) chemins d’accès industriels et routes sans voie;
7) matériaux de construction et problèmes de gestion de la construction.
Quest for the design. La conception des usines de confiserie, ainsi que de toutes les entreprises industrielles, est réalisée sur la base de la mission de conception préparée par les départements de l'industrie des conseils économiques ou, en leur nom, par les chefs d'entreprises (lors de rénovations) et approuvée par le conseil économique.
Les données initiales de la mission de conception sont les matériaux et les conclusions de la justification économique.
La tâche de la conception doit être claire et concise et contenir les informations suivantes:
1) zone ou un élément de construction;
2) Les performances de l'usine en nature et la portée du groupe;
3) le pourcentage d'emballages et de petits emballages selon les principaux types de produits;
4) type de matériaux d’emballage et sources de leur réception;
5) relations industrielles (coopération) et les principales sources d'approvisionnement de l'entreprise en vapeur, eau, électricité et type de combustible;
6) conception de la mise en scène;
7) le temps de construction.
stade de la conception. Conception des entreprises industrielles est effectuée:
en deux étapes - tâche de conception et dessins d'exécution - dans le cas de la possibilité d'utiliser des projets standard ou de réutiliser un projet économique existant, ainsi que de concevoir des entreprises avec des schémas technologiques et des modes de production établis;
en trois étapes - tâche de conception, conception technique et dessins d'exécution - dans le cas de la conception d'entreprises avec une nouvelle production non développée ou un processus de production complexe.
Conception des usines de confiserie est réalisée en deux étapes - termes de référence et des dessins de travail.
                                       tâche de projet
La tâche de conception est destinée à établir la faisabilité technique et la faisabilité économique de la construction ou de la reconstruction d’une usine et est donc rédigée sous une forme concise, sans étude détaillée des problèmes individuels.
La tâche de conception est développée sur la base de la mission de conception et des données des enquêtes techniques effectuées sur le site de construction. La tâche de conception pour la construction de l’usine doit contenir les sections et données suivantes:
Une note explicative générale résumant les principales décisions techniques prises en matière de construction ou de reconstruction de l'usine et les indicateurs techniques et économiques du projet.
Règlement et note explicative, y compris les sections:
1 - Technologie;
2 - réfrigération;
3 - architecture et construction;
4 - chauffage, ventilation et climatisation;
5 - parosnabzheniya;
6 - approvisionnement en eau, des eaux usées et de l'eau chaude;
7 - électrique;
8 - instrumentation et automatisation;
9 - économique.
Calculs estimés et financiers, estimation consolidée et calcul financier.
La partie graphique est le plan général, les plans du bâtiment principal avec l’application de l’équipement technologique, les sections et les façades des bâtiments et structures principaux, les plans avec l’application des réseaux et des installations de ventilation et un projet d’organisation de la construction.
La tâche de conception est en cours d'examen, coordonnée avec l'architecte en chef de la ville, l'inspection de l'État, les autorités de contrôle des incendies, le ministère des Chemins de fer, s'il existe une ligne de chemin de fer, le trust pour l'élimination des eaux usées et d'autres organisations intéressées. Elle est approuvée par l'organisation concernée.
Sur la base de la mission approuvée du projet, des dessins d'exécution sont développés, qui constituent un document pour les travaux de construction.
                       Règlement et note explicative de la conception détaillée (section Technologie)
Le règlement et la note explicative du projet (section technologique) comprennent les parties suivantes:
  1. calcul d'épicerie;
  2. calcul du nombre nécessaire de matières auxiliaires et de l'emballage;
  3. calcul de l'espace d'entreposage requis;
  4. définition du chiffre d'affaires de l'usine;
  5. calcul du nombre nécessaire de pièces d'équipement et d'équipement des spécifications;
  6. l'écoulement à froid, la vapeur d'eau, de gaz et de l'eau pour les besoins technologiques;
  7. puissance installée des équipements technologiques moteurs électriques;
  8. calcul du nombre requis d'ouvriers.
calcul d'épicerie. La mission de conception détermine la capacité de production annuelle de l'usine et le rapport en pourcentage entre les groupes de produits individuels; Dans le calcul de l'épicerie, la production annuelle est divisée en une production quotidienne et une production en équipe, sur la base du fonds de temps de travail de l'entreprise et de ses ateliers individuels. Le fonds de temps de travail du magasin est déterminé par le nombre de jours ouvrables du matériel technologique principal, calculé en tant que travail à longueur d'année du matériel moins le temps nécessaire pour la réparation du capital et des réparations en cours, ainsi que pour les vacances et les week-ends de l'entreprise.
                                            Tableau 31 Calcul du nombre de jours ouvrables, les salles de production
№пп   Pour les magasins
farine
produits
Pour les ateliers restants
1 Le nombre de jours de calendrier        365 365
2 Le nombre de jours fériés        6 6
3 Le nombre de jours de congé 52 52
4 Arrêtez-vous pour la révision     12 12
5 Arrêtez-vous à la réparation 6 -
6 Nombre de temps non-travail (en jours) au détriment des jours pré-vacances 13 13,5
Le nombre de jours ouvrables 276 281,5
L'assortiment de groupe pour l'usine dans son ensemble et l'assortiment développé pour chaque type de produit sont tabulés individuellement (tab. 32, 33).
                                                Table gamme de produits 32 Groupe produit
Nombre de réclamations. Groupes de produits un changement en kg sortie
kg par jour
chaque année en tonnes
1 Caramel différent
2 Bonbons différents
3 produits de la farine, et ainsi de suite. D.
                             Tableau 33 Une gamme détaillée de produits fabriqués par ……. ... atelier
p. Marchandise sortie finition de caractère ou de l'emballage
un changement en kg kg par jour chaque année en tonnes
1 Caramel candy les boîtes de conserve
2 Caramel fourré aux fruits enveloppé
La gamme élargie de produits fabriqués est établie séparément pour chaque groupe de produits et reflète la gamme de produits fabriqués en fonction de la nature de la coque ou du remplissage, ainsi que du type de décoration et d'emballage. La boutique de caramel indique la quantité de caramel sans remplissage et avec remplissage, le rapport entre les différentes variétés de nappages, le nombre de produits fabriqués en emballage, en emballage et en emballage ouvert. Selon le magasin de bonbons, le nombre de produits émaillés et non émaillés, ainsi que l’éventail de la nature de l’affaire. La proportion de biscuits sucrés, semi-sucrés, longs et riches est déterminée par le magasin de produits à base de farine. Après avoir déterminé la gamme développée de produits manufacturés en tonnage, la quantité de matières premières et auxiliaires nécessaire est calculée.
Calcul de la consommation de matières premières. Lors du calcul de la quantité requise de matières premières nécessaire pour produire une gamme donnée de produits, les formulations standardisées existantes doivent être utilisées comme matière de départ.
Calcul de la consommation de matières premières doit être effectuée dans le tableau pour chaque atelier séparément (Form -. Tableau 34).
                                        Tableau 34  Consommation de matières premières dans l'atelier en kg

p.

Brut Caramel candy Caramel avec garniture aux fruits boutique total
1 de t pour déplacer la production 1 de t pour déplacer la production dans le changement par jour
1 2 3 4 5 6 7 8
Le nombre de colonnes dans la table doit correspondre au nombre de sortes de la plage acceptée. La consommation totale de matières premières pour l’entreprise dans son ensemble est définie comme la somme des dépenses nécessaires des ateliers individuels de l’usine, pour laquelle un tableau récapitulatif de la consommation de matières premières (tab. 35) est établi, dans lequel sont enregistrés les totaux des matières premières des ateliers individuels. La consommation totale de matières premières à l'usine est affichée non seulement par quart de travail et par jour, mais également chaque année.
Ces données sont utilisées pour déterminer le chiffre d'affaires de l'usine.
                                                                              La consommation de matières premières pour l'usine

p.

Brut Consommation de matières premières en kg par quart Total en kg
magasin de caramel bonbons
boutique
produits de farine magasin dans le changement par jour par année
1 2 3 4 5 6 7 8
Calcul du nombre de produits semi-finis. Dans la section de calcul d'épicerie, en plus d'identifier la quantité requise de matières premières, le volume de production des principaux produits semi-finis doit également être déterminé: sirop de sucre, sirop de caramel, masse de caramel, garnitures de caramel par groupe de produits, sucre en poudre, glaçage au chocolat, cacao râpé, diverses bonbons groupés par type de production, mélange de prescription, huile de tahini, pâte à biscuits et à gaufres et plusieurs autres.
Les données obtenues sur la consommation de produits semi-finis sont ensuite utilisées pour calculer la quantité d'équipement requise à chaque étape du processus de production. Le calcul de la consommation de produits semi-finis est effectué séparément pour chaque groupe de produits ou pour chaque magasin de l'usine.
Pour calculer la consommation de produits semi-finis plus pratique d'utiliser le tableau. Le tableau, comme dans les calculs de matières premières, est rempli conformément à la gamme acceptée de produits fabriqués.
Calcul de la quantité requise de matériaux auxiliaires et de conteneurs. Matériaux auxiliaires. Les matériaux d’emballage auxiliaires dans l’industrie de la confiserie comprennent du papier de densité et de qualité variables, du papier aluminium, du ruban adhésif, de la colle, du carton, des étiquettes et d’autres matériaux utilisés pour l’emballage et le conditionnement de produits. La nécessité de ces matériaux est déterminée conformément aux normes en vigueur en matière de consommation de matériaux d'emballage, qui sont établies pour chaque type de produit (tableau 36).
Calcul du nombre nécessaire de matières auxiliaires doit être effectuée dans le tableau (tableau. 37).
Tara. L'emballage des produits de confiserie est fait dans le récipient, conformément aux normes ou aux spécifications techniques des produits. Les types les plus courants de conteneurs sont les boîtes en carton ondulé et le contreplaqué.
                                         Les taux d'application des matériaux d'emballage 1 de tonnes de produits finis par kg
№пп Marchandise Étiquette flatovaya Étiquette cirée Podvertka feuille Le papier d'emballage pour le montage, boîtes Papier ciré pour empiler des boîtes carton encollage
1 Caramel dans l'emballage dans une chaussette 52             13             2,4                        
2 Caramel dans un emballage vperekrutku - 30 10,1 - 2,4 - -
3 Caramel ouvrir en paquets - - - - - - 44
4 Bonbons emballage dans une chaussette 44,9 - 11,4 12,8 2,5 : -. -
5 Bonbons emballage vperekrutku     - 23,5 9; 8 11,0 2,5 - -
6 Candies ouverts vendus au poids - - - - - 4,3 -
7 tuiles de chocolat     34,2 - 19,0 21,4 - - -
8 cookies pondérés         4,5 -
9 en faisceaux           41,6 - 22,7 - 6,1 - -
10 Gaufres en paquets           40,8 - ' 15,3 - 6,1 - -
11 Marmalade pesé 6,0 -
12 Bonbons Peser 6,0
                                                Tableau 37   La consommation de matériaux d'emballage

p.

Izde
Leah
Production décalée en kg Conditionnement consommation de matières en kg
étiquette
imprimé
étiquette
la paraffine
sorbier des oiseleurs
podvertka vélin ou parchemin sous feuille obertochnaya papier et t. p.
1 de t faire 1 de t faire 1 de t faire 1 de t faire 1 de t faire 1 de t faire
Il suffit de passer en kg
boîtes de différents types et tailles. En outre, des boîtes en carton à la décoration artistique sont utilisées pour le conditionnement de petits produits de confiserie.
La fourniture de fabriques de confiserie avec le tara en quantité et en assortiment suffisants peut être réalisée en construisant dans des ateliers de confiserie des ateliers spécialisés pour la fabrication de récipients ou en livrant ce récipient à des entreprises de conditionnement spécialisées.
La production de conteneurs est une grande industrie indépendante. Par conséquent, les problèmes de conception des entreprises de cette industrie ne sont pas inclus dans la conception de la partie technologique de l’usine de confiserie. Le calcul des boutiques de taï constitue un volet indépendant du projet. Lors de la rédaction d’une usine de confiserie, seuls les besoins de l’usine pour l’emballage par type sont révélés.
Avec l'approvisionnement centralisé de l'usine par conteneur, en plus du tableau de consommation du conteneur, le poids de ce conteneur doit être déterminé pour en tenir compte dans le chiffre d'affaires total de l'usine.
Il est recommandé de calculer la quantité de tare requise selon un tableau identique pour tous les types de produits fabriqués (tab. 38). Le total des données du tableau est calculé séparément pour chaque type de boîte.
                                                 Tableau 38     Le nombre requis de récipients

p.

Marchandise Pour être emballés dans un virage en kg Capacité dans des boîtes kg Tapez ou boîte Marque Le nombre requis de boîtes par quart Noter
1 2 3 4 5 6 7
Tableau. 39 sont les types et tailles de conteneurs pour les principaux types de produits.
Calcul des zones de stockage requises. Matière première entrepôt. Une bonne organisation des entrepôts de matières premières dans les entreprises de confiserie revêt une grande importance pour les activités de production de l'entreprise.
Le coût des matières premières dans l’industrie de la confiserie est 90 - 95% du coût des produits; par conséquent, il est essentiel de réduire les pertes pendant le stockage des matières premières pour réduire les coûts de production. La présence de bonnes installations de stockage, le respect des modes nécessaires lors du stockage des matières premières réduisent les pertes. Les usines de pâtisserie devraient disposer d'installations de stockage permettant de stocker les matières premières dans la quantité fixée par les normes.

                                            Les types et tailles de conteneurs pour l'emballage de produits de confiserie

p.
Marchandise La boîte est en carton ondulé boîte Fanernыy cas du bois

tiroir
Capacité en kg taille en mm
tiroir
Capacité en kg taille en mm
tiroir
Capacité en kg taille en mm
1

2

3

4


5

Caramel au poids…. Caramel enveloppé. ... Caramel en cellophane. ... Bonbons glacés, enveloppés dans une chaussette, bonbons empilés, enveloppés dans une torsion

2

10
7,5
6

7

6

330X330X132 8

8

8

20 14 

12

і 390x365x180

390X365X180

4

4

4

20 13

10

390x365x212
6

7

9

10

Biscuits longue tenue Biscuits au sucre…. Biscuits en paquets….

poids Waffles          

Gaufres en paquets….

6 8 11 11

15

14

375X375X236 16

16

16

11 1

12

15

1 460X400X245 9

9

11

12

>

460X400X245

460x400x245

11

12

13

14

Iris "Golden Key".
Iris "Icebreaker" Pastila en poids
poids Zephyr          
1 I2 7 1 10 1 4,5 3,0 330x330x132 8 13 390X365X180 4

4

13

15

390X365X212
15

17

poids Marmalade 

Halva vesovaya           

Halva en packs….

4

4

12

9,6

365x250x85

365X250X85

Plateau 3,0 370X240X50 - 24

(8 3 kg sur des plateaux)

-

Des stocks normalisés de matières premières dans les entrepôts devraient assurer la libération ininterrompue de produits de confiserie dans une gamme donnée.
Avec un approvisionnement systématique en matières premières des entreprises, les stocks de matières premières dans les entrepôts peuvent être constitués les jours 10 - 15. Toutefois, si nous tenons compte de l’utilisation des matières premières produites dans les entreprises saisonnières par les entreprises de confiserie, les stocks de certains types de matières premières doivent être constitués aux mois 8 - 10 de l’usine. Ces types de matières premières comprennent les ébauches de fruits et de baies - la purée et la gelée.
Les stocks de matières premières à prendre dans la conception de confiseries, sont présentés dans le tableau. 40.
                                                  Tableau 40  Les stocks de matières premières dans les entrepôts des confiseries
Brut Réserve (en jours) Brut Réserve (en jours)
ammonium 90 lait entier         1
Agar sec 90 l'huile de noix de coco        30
protéine d'oeuf 10 l'huile de chauffage          15
les fèves de cacao      30 Huile végétale 15
Le vin et l'alcool   90 beurre        15
Cire 90 margarine 15
vanilline 90 melange                  15
glacer           30 Savon racine         90
Raisins, confits   90 paraffine                     90
sésame 45 fruits Purée et baies 200
cacao râpé   30 gelée         200
Les acides différents          90 Povidlo 200
Les colorants sont différents       90 flux 45
amidon          10 sucre granulé          15
cacao, l'huile    30 soude    90
Farine                10 Sel    30
amandes       45 T Falk  90
lait condensé      15 Essentsiya         90
Poudre de lait 30 Œufs    10
Les entrepôts de matières premières dans les usines de confiserie peuvent être organisés de manière à contenir en vrac les principaux types de matières premières (farine, sucre, mélasse, lait et certains types de matières grasses). Jusqu'à présent, dans les usines de confiserie, tous les types de matières premières, à l'exception de la mélasse et du lait, sont principalement utilisés pour le stockage de matières premières dans des conteneurs. Toutefois, pour les usines d'une capacité de 10 mille tonnes par an ou plus, il est recommandé de stocker en vrac les principaux types de matières premières. La méthode de stockage en vrac des matières premières présente plusieurs avantages: augmentation de la productivité du travail, économie sur les sacs de sac coûteux et réduction des pertes.
Lorsque le stockage en vrac de farine et de sucre doit être prévu dans les conditions suivantes:
  1. Disponibilité des zones opérationnelles pour la réception et le stockage de tous les jours stock de matières premières dans le cas de sa réception à l'usine dans le récipient Meshkova.
  2. Assurer la possibilité de transférer les matières premières d'un conteneur à un autre.
  3. Il existe des mécanismes pour la destruction des voûtes dans les bunkers.
  4. Rendre compte de la matière première en poids.
Les bacs ou les silos pour le stockage des produits en vrac doivent être installés de manière à ce que l'un des côtés de ces bacs soit disponible sur toute la hauteur pour l'échantillonnage.
Les soutes pour le stockage des matières premières devraient être équipées de jauges de niveau reliées par des automatismes dotés de mécanismes de chargement et de déchargement. Les bacs de chargement et de déchargement doivent être conçus avec un transport mécanique ou pneumatique.
Lors du stockage à vide des matières premières, les entrepôts doivent être conçus de manière à stocker séparément les types de matières premières suivants: farine et sucre, purées et gelée de fruits, mélasse, fèves de cacao et noyaux contenant de l'huile, essences, colorants et acides et denrées périssables. Les entrepôts de matières premières en vrac doivent être secs et bien ventilés, et pour les fèves de cacao, ils doivent être isolés des installations de production.
Dans les entrepôts, où les matières premières sont stockées dans des sacs, les sacs sont empilés en piles de 8, 10 ou 12 rangées, selon le type de matières premières et les méthodes d'empilage. En piles, les sacs sont empilés en sections de trois sacs (tees) ou cinq sacs (quintuples). La première rangée de sacs doit être placée sur des planches-plates-formes en bois avec des dimensions dans le plan de 1,5 × 1,0 m pour les tees et 1,5X1,8 m pour les cinq.
Les pieux doivent être espacés des murs sur 0? 5 - 0,7 m et avec des allées entre chaque empilement 15 d'au moins 1,2 m. La largeur des allées de transport principales dans l'entrepôt est définie en fonction des véhicules de l'entrepôt. Lorsque vous travaillez avec des chariots élévateurs électriques, le passage principal doit être au minimum de 3 m.
Les matières premières entrant dans l’usine et stockées dans des barils sont empilées dans des entrepôts en piles de rangées de hauteur 3 - 4, des planches étant posées entre chaque rangée: chaque rangée de barils 10 - 15 doit avoir une largeur minimale de 1,2 - 1,5.
Dans certains cas, dans les zones septentrionales pour le stockage de la purée de fruits et de baies entrant dans l’usine en fûts, il est autorisé d’utiliser la méthode ouverte de stockage en tas de glace.
Les matières premières périssables entrant dans l'usine dans des barils, des boîtes ou des canettes sont stockées dans des chambres frigorifiques. Ces chambres sont généralement situées dans des entrepôts de matières premières, près de monte-charges, reliant les locaux de l'entrepôt de matières premières aux installations de production. Les chambres froides sont fournies avec des portes spéciales isolées; les structures de bâtiment sont isolées pour éviter les pertes de froid. La température dans les chambres est prise de 2 à 5 ° C.
Pour l'acceptation des matières premières fournies dans le réservoir lorsque le poste de déchargement des entrepôts de matières premières doivent être fournis et les conteneurs (citernes ou citernes) pour stocker ce matériel.
Tableau. 41 donné les normes de la zone pour le stockage 1 tonnes de matières premières.
                                              Tableau 41    Normes d'espace de stockage 1 tonnes de matières premières en tenant compte des passages
Brut La zone de l'entrepôt à m2 Noter
Sucre    1,0-0,83 Les sacs à 8-10 rangée emballage
Farine, amidon 1,5 Dans des sacs avec empilage en rangée 8
flux                         0,7 Les réservoirs
fruits Purée, Cuissons    0,77 Les barils
Les fèves de cacao, noix, graines de sésame     1,3 les sacs
différentes matières grasses   1,3 Les boîtes et barils
cacao râpée, glaçage             1,34 Les barils
Sel    1,2 Les bacs en bois
Savon racine         2,0 les sacs
Colorants, essences   3,3 Dans un récipient en verre
Entrepôt de produits finis. L'entrepôt de produits finis de l'usine de confiserie sert à stocker les produits finis fabriqués par l'usine, avant de les envoyer au réseau de distribution. Le stock normal de produits finis dans les entreprises de confiserie accepte actuellement la production quotidienne de produits à longue durée de vie par 6 - 10 et la production à la journée de produits périssables (gâteaux, pâtisseries).
Les produits de confiserie sont stockés dans une boîte dans des boîtes, des tiroirs et des plateaux dans lesquels ils proviennent d’usines de production, sous forme conditionnée. En stock, les boîtes et les plateaux sont empilés. L'empilement de piles est fait de manière à ce que chaque lot de produits précédent ne soit pas déposé dans des lots ultérieurs et qu'il soit disponible pour l'expédition en premier lieu.
La mise en stock des piles devrait permettre la distribution simultanée de produits dans une large gamme, c'est-à-dire des piles
Nous devons être regroupés par gamme de produits fabriqués par la société.
Ces conditions de positionnement des piles nécessitent un plus grand nombre de passes que dans l'entrepôt de matières premières. Par conséquent, l'utilisation de la surface dans l'entrepôt de produits finis ne dépasse pas 0,5 - 0,6.
Les piles de produits finis doivent être espacées de 0,7 m des murs s'il n'y a pas d'appareils de chauffage dessus. S'il y a des radiateurs, la distance entre la pile et le mur doit être augmentée à 1 m. Le stockage des produits en chocolat à proximité des radiateurs n'est pas autorisé.
Lors de la conception d'entrepôts pour les produits finis, il convient de garder à l'esprit que l'exposition de la lumière solaire directe aux produits finis n'est pas autorisée.
Pour créer des conditions de stockage normales dans les entrepôts de produits finis, il convient de recommander des régimes de température et d'humidité pour certains types de produits, comme indiqué dans le tableau. 42.
                                     Tableau 42    Modes de confiserie de stockage
Marchandise Température de l'air en ° С, pas plus de Humidité relative en% Noter
Bonbons, gelée de haricots          18 Pas plus de 70
Toffee et caramel         18 Pas plus de 75 -
Jelly et bonbons aux fruits   20 75-80 -
Les produits de chocolat 18 Pas plus de 75

65-70

70-75

-

65-70)

Non autorisé

maintenir ensemble

avec une odeur forte

produits

Gaufrettes             20
cookies           18
Halva  12
Gâteaux et tartes 5
Les entrepôts de produits finis peuvent être conçus dans des locaux non chauffés.
Pour le stockage des gâteaux et pâtisseries dans les entrepôts de produits finis, il convient de concevoir des locaux isolés avec climatisation. La surface requise d'une telle pièce est déterminée en fonction de la production journalière de l'atelier, en tenant compte du fait qu'une surface d'au moins 1 m10 est nécessaire pour stocker 2 tonne de produits.
La hauteur de l'entrepôt de produits finis doit être prise 3,25 - 3,5 m, la hauteur de l'emballage des produits de confiserie conditionnés dans des boîtes en carton ondulé (et dans des boîtes) n'étant pas supérieure à 2.
La superficie requise de l’entrepôt de produits finis est déterminée par calcul en fonction de la production journalière de produits finis pour ses principaux types, des normes de stockage des produits finis dans les entrepôts d’usine et des normes de stockage des produits de confiserie à 1 m2 zone de l'entrepôt.
Tableau. 43 prévoit des règles d'entreposage confiserie 1 m2 la zone des grands types.
                                         Tableau 43    Normes de stockage de confiserie
Marchandise Chargez 1 m2 kg carrés
pas de laissez-passer compte tenu de passages
Caramel et des bonbons   1300 660
Shrkolad         1200 620
Halva              1300 660
iris    800 420
Jujube       1100 550
losange           800 450
produits farineux          500 330
Bonbons          1100 600
Le calcul de la superficie requise de l'entrepôt de produits finis doit être conservé sur la table. 44.
                                  Tableau 44 La superficie requise de l'entrepôt de produits finis
№пп Marchandise Formulation kg par jour Taux de stockage en jours Il est stocké en t Taux de stockage sur 1 m2 magasin Square à t L'espace d'entrepôt requis en m2
1 Caramel différent         5000 10 50 0,66 75
Usine de manutention de cargaison. Le chiffre d'affaires fret d'une usine est composé de la quantité de fret arrivant à l'usine et de la quantité de fret à expédier.
Les principaux produits entrant dans l'usine sont les suivants:
  1. matières premières et produits semi-finis;
  2. auxiliaire matériaux d'emballage et des conteneurs;
  3. carburant (dans ce cas, si l'usine a sa propre salle de la chaudière).
Le chiffre d'affaires du fret par l'administration se compose de:
  1. les quantités de produits finis, y compris le poids des étiquettes, des matériaux d'emballage et des récipients;
  2. la production de déchets;
  3. scories.
sur les produits de confiserie sont livrées, généralement par rail et par route.
Le type de transport pour l'envoi des produits finis est défini en fonction de la portée de l'usine, c'est-à-dire de la distance entre les sites de vente des produits finis. En présence d'expédition de conteneurs pour envoyer des marchandises ne peut être utilisé que par route.
Pour la réception des matières premières à l'usine de confiserie, la présence d'une ligne de chemin de fer est souhaitable. La mélasse, qui est l'un des principaux types de matières premières, est transportée dans des citernes de chemin de fer et son acceptation sans la présence d'une succursale de chemin de fer est extrêmement compliquée. Pour les petites entreprises dont le chiffre d’affaires quotidien moyen est inférieur à 5, la construction d’une succursale ferroviaire devrait être recommandée sur une base coopérative avec d’autres entreprises situées dans la zone de construction de l’usine.
Le chiffre d'affaires total de l'usine est calculé conformément aux sections de technologie et de génie thermique du projet et est résumé dans un tableau (tableau 45). Dans le tableau, avec le chiffre d'affaires quotidien moyen de l'usine, qui est divisé en privé par le chiffre d'affaires annuel de l'usine par le nombre de jours ouvrables, est également indiqué le chiffre d'affaires journalier maximum, qui est déterminé en divisant le chiffre d'affaires annuel par le nombre de jours de réception de la cargaison. Le nombre de jours de réception des marchandises est défini comme le quotient de la division du nombre de jours d'activité de l'entreprise par le taux de stockage des matières premières (en jours).
                                                   Tableau 45   Le chiffre d'affaires de produits d'usine
Cargaison Chiffre d'affaires en tonnes des marchandises Le nombre réel de jours de la réception des marchandises Volume de fret maximal par jour en t Y compris
par année moyenne par jour par la route chemin de fer
Rozhnev
transport
1 Sucre  2815 10 19 150 - 150
Le calcul du transport requis pour assurer le volume total du trafic est effectué au chiffre d'affaires quotidien maximum, et le volume moyen du trafic ferroviaire pour les pâtisseries est supposé être égal à 60% du chiffre d'affaires total de l'usine.
Sélection de l'équipement technologique. La sélection des équipements technologiques de l’entreprise est réalisée à différents stades de la production. Le nom de l'équipement est déterminé en fonction de la gamme de produits fabriqués et du schéma technologique adopté pour la production de ces produits. Les données initiales permettant de déterminer le nombre d'unités d'équipement sont les données relatives à la consommation de produits semi-finis obtenues dans le calcul d'épicerie.
Tous les équipements sont soumis à des calculs depuis les premières étapes de la production (cribleuses, micromoulins, solvants pour le sucre) jusqu'aux dernières étapes de la production (emballeuses, convoyeurs et machines à emballer automatiques).
calcul de l'équipement est séparé en trois groupes:
équipements préfabriqués.
L'équipement n'est pas normalisé, ce qui inclut les conteneurs - réservoirs, soutes, rondelles, réservoirs verrouillables, séchoirs, convoyeurs d'emballage, etc.
Véhicules Ce groupe d’équipements comprend les ascenseurs, les tarières, les convoyeurs à courroie et à chaîne, etc.
En règle générale, l'équipement du premier groupe n'est pas calculé, mais sélectionné dans le catalogue en fonction des données de passeport du fabricant. Dans certains cas, sur la base des caractéristiques techniques de la machine ou de l'appareil, sa capacité technique (productivité) est vérifiée, puis en divisant la quantité de produit semi-fini devant subir une transformation à ce stade de la production par les performances techniques de l'appareil, le nombre requis d'équipements est établi. Il convient de noter que, lors du calcul de la quantité d'équipement requise, le taux d'utilisation de la puissance technique doit être pris en compte, en tenant compte du changement d'équipement lors du passage d'un niveau à un autre, du remplacement de pièces individuelles, du remplissage de la machine, etc. Pour l'industrie de la confiserie, le rapport d'utilisation de la puissance est égal à 0,9 à 0,8. Le calcul du matériel fabriqué en usine doit être effectué sur la table. 46.
Lors du calcul de la quantité de réservoirs et silos, en plus du volume ou le poids volumétrique des matières premières ou des produits semi-finis à stocker (voir le tableau. 47), devrait être considéré comme le facteur de remplissage du récipient, qui est généralement considéré comme égal à 0,85.
Le calcul des transporteurs d’emballage ou des autres équipements liés aux opérations manuelles est effectué comme suit. Préliminaire, en fonction de la quantité de produits transformés et du taux de production établi dans cette zone de production, le nombre d’emplois requis est déterminé, puis
Tableau matériel d'atelier de comptage
phase de production, Recyclable en kg par poste Capacité en kg par poste besoins
nombre
unités
équipé
de
N nommant le dispositif
1 Cuisson masse caramel 8000 4000 2 Unité de vide pour la masse caramel
                                 Tableau 47     poids en vrac ou en vrac de la matière première principale, les produits semi-finis et finis Confiserie
Marchandise Poids volumétrique ou en vrac en kg / m3 Marchandise Poids volumétrique ou en vrac en kg / m3
les fèves de cacao      560-680 Nuts  650
masse zéphyr          450 flux 1410
cacao râpé   1096 sucre Lipstick        1395
Netianu de masse de caramel crémeuse à lèvres      1220
cette       1522 poids Pastila       650
Caramel masse pull. 1224 biscuits au sucre       615
Caramel emballé…. 360 Les cookies persistants       520
Caramel ouvert…. 650 sucre granulé          800-900
Bonbons emballés…. 500 sirop de sucre 80% -s '. 1412
sésame                        700 La pâte est prolongée           1185
Masse de marmelade…. 1325 pâte à sucre           1210
cacao, l'huile    900 Masse de chocolat du mélange
Farine    500 machine à voile…. 1300
fruits de remplissage 1350

1400

Masse de chocolat de la machine de finition du chocolat. 1268
en fonction du nombre de travailleurs employés dans une équipe et de la norme acceptée sur le lieu de travail, définissez la longueur du convoyeur de pose et ses caractéristiques techniques.
Les résultats du calcul de l'équipement technologique sont résumés dans un tableau - la spécification de l'équipement (tableau 48).
                                      48 Tableau de spécification des équipements de traitement
nombre de demandes numéro d'article Naim
tion
équiper
tion
quand

honneurs

Tapez ou marque le leur
cheskaya omble
ristique
Puissance moteur en ket Poids en kg Noter
unités général
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
La spécification de l'équipement technologique est le principal document source utilisé lors de la commande d'équipement.
Consommation de froid, vapeur, gaz et eau. Chill Le froid chez confiseries a une application large et est utilisé dans les domaines suivants:
  1. stockage des matières premières périssables et des produits semi-finis;
  2. le refroidissement du produit dans le procédé de fabrication;
  3. pour les besoins de la climatisation technologique et confortable.
Les matières premières et produits semi-finis périssables (beurre, mélange, lait, graisse de confiserie, chocolat, œufs, margarine, etc.) doivent être conservés dans des chambres froides. La température de stockage des produits dans ces chambres est comprise entre 2 et 5 ° C. La consommation de froid pour le stockage des matières premières et des produits semi-finis est déterminée par calcul.
Dans la production de froid consommée dans les domaines suivants:
  1. Glaçage machines;
  2. machines de tuiles;
  3. lignes pour la production de barres;
  4. Accélération vystoyki bâtiments chocolats;
  5. Coolers pour les bonbons durs;
  6. des locaux pour le broyage de cacao en poudre.
La consommation de froid pour l'équipement répertorié est calculée en fonction de ses performances. Pour des calculs approximatifs, la consommation de froid peut être prise sur la base de données expérimentales ou de données de catalogue.
Consommation des principaux consommateurs de froid en kcal / h
Le refroidisseur caramel à deux étages:
tonnes 10 performance par équipe    30 000
tonnes 5 performance par équipe      20 000
bonbons Acceleration vystoyki        60 000
Enrobant la machine avec une largeur de bande:
420 mm 10 000
620 mm 15 000
800 mm 20 000
société de thé machine "Carlo Montanari 36 000
chocolat automatique figuré     30 000
Réfrigéré pour vitrage manuel 1 000
Le calcul de la consommation de climatisation froide est effectué dans une section spéciale du projet. Dans la partie technologique du projet, seule la consommation de froid directement liée aux besoins technologiques est résumée.
Par. Le liquide de refroidissement primaire est utilisé pour la vapeur confiseries à haute pression. La vapeur d'eau est utilisée dans les usines de confiserie de diverses pressions.
La vapeur d'eau est utilisée pour les besoins technologiques des deux pressions.
Tous les équipements de cuisson, la sécheuse VIS-42D ainsi que les stérilisateurs fonctionnent à la pression de vapeur 6 ATI; Les machines de trempe, les machines à rouler, les plaques à vapeur et les presses utilisent du vapeur à pression 3 ati.
Dans les usines de confiserie destinées aux principaux consommateurs technologiques, un système d’alimentation en vapeur en deux étapes est adopté: la collecte des condensats des équipements haute pression au séparateur et l’utilisation de la vapeur secondaire pour les équipements basse pression avec recharge du séparateur, si nécessaire avec de la vapeur vive. Le rapport entre la consommation de vapeur haute et basse pression pour les machines de traitement dans les confiseries universelles est approximativement de 1: 1.
La quantité requise de vapeur d'eau est déterminée par:
  1. pour tous les équipements de cuisson calcul thermique en fonction du nombre de produits semi-finis obtenus;
  2. pour les positions principales de l'équipement, en fonction du taux de consommation de vapeur par machine ou machine (tab. 49).
                         Tableau 49    La consommation de vapeur par les consommateurs (en kg)
Consommateurs Consommation par unité Pression atm requise Retour
condensé
в
changement
в
heure
Le réservoir pour la préparation d'inverser         98 14 4 retourné
coureurs                        120 15 4 même
Unité de vide pour la performance de masse caramel:

500 kg / n           

1050 150 7 »
1000 kg / h          2100 300 7 »
unité de vide capacité nachinochny 150 l 650 100 7 »
Cuisson capacité de pot:

12 l    

125 25 7 »
60 l     250 50 7 »
150 l    400 80 7 »
Machine Vitrage           120 15 4 »
Katal'no-načinočnaâ (karamelepodkatočnaâ) machines          120 15 4 »
équipements de nettoyage pour  20 10 4 »
Machine de finition pour le chocolat    600 150 4 Ne retournez pas
Terminer la machine candy         140 20 4 même
table à vapeur 120 15 4 retourné
biscuit du four          50 7 4 Ne retournez pas
Distributeur Warmer eau      50 7 4 retourné
unité Pomadovarochny       700 100 7 même
Presse hydraulique 6-La coupe     170 30 4 »
Consommateurs Consommation par unité pression désirée Retour

condensé

в
changement
в
heure
Solvant de sucre continu          1600 240 7 retourné
mixer 120 20 4 »
station de lait condensé       1400 200 7 »
Le séchoir arbre VIS-42:
pour les fèves de cacao        

2100

300

7
»
pour le sésame     1900 270 7 »
Trempe capacité de la machine: 100 l    20 5 4 Aucun retour
250 l    40 10 4 même
collection Trempe        240 40 4 »
Trempe automatiquement les machines. . 85 12 4 »
Transporter de retourner les formulaires       360 45 4 retourné
cuiseur sous vide universel. . 310 70 7 même
Appareil Shparochny pour barils           Dans 1 2 baril 4 Aucun retour
Lors du calcul de la consommation totale de vapeur pour les besoins technologiques, il est nécessaire de prendre en compte les coûts récurrents du chauffage de la mélasse dans des réservoirs lors de la vidange, de la cuisson à la vapeur de produits alimentaires et de pompes, et d’autres besoins.
Pour calculer approximativement la consommation de vapeur pour les besoins technologiques de l'installation conçue dans son ensemble, il est possible d'utiliser des taux de consommation spécifiques approximatifs de vapeur pour 1 t de produits finis.
taux d'application spécifique de la vapeur à 1 tonnes de finis kg de confiserie
caramel        700
Bonbons          800
produits farineux          100
Chocolat         1000
Pâtes et marmelade 1500
Halva 1300
Les données finales des calculs sont résumées dans le tableau de consommation de vapeur, dont les chiffres totaux constituent la base de calcul des sources d'alimentation en vapeur d'une usine ou des principaux conduites de vapeur.
De l'eau L'eau des usines de confiserie est utilisée pour les besoins technologiques et ménagers et doit être, en règle générale, de qualité potable. Dans les cas / où le bilan hydrique est limité sur le site de construction de l’usine, l’alimentation en eau de l’usine peut être résolue avec deux systèmes d’alimentation en eau: une plomberie de qualité potable pour les besoins en eau potable et le débit d’eau directement dans le produit et un approvisionnement en eau technique pour les équipements de refroidissement.
L'eau consommée pour les besoins technologiques:
à utiliser directement dans les produits (préparation des sirops, pétrissage de la pâte, gélose à la gélose et sésame, etc.);
équipement de refroidissement (broyeurs à cylindres, machines de refroidissement, plaques froides, machines à rouge à lèvres, machines de revenu, etc.);
ekstrapara à condensation (wet-pompes, cuiseurs à vide universel, et ainsi de suite.);
sur matière première lavage, l'emballage, l'équipement et l'inventaire.
Le calcul est déterminé uniquement par le débit d'eau entrant directement dans le produit et par la condensation d'extrapairs.
La consommation d'eau pour les postes restants est prise sur la base de données expérimentales ou de catalogues.
Dans l'onglet. 50 répertorie les taux de consommation d'eau pour les principaux équipements.
Les données sur la consommation d'eau sont réduits dans le tableau. 51.
La consommation totale d'eau pour les besoins technologiques de divers types de produits aux fins de calculs approximatifs peut être calculée en tonnes 1 de produits finis (en mg):
pour caramel 10       
pour les produits chocolatés 13,0
pour les bonbons 7,3      
pour pastille-gummy  izdeliy10,0
pour les produits à base de farine 0,45
pour halva 22,0
                         Détermination de la puissance requise pour les moteurs électriques équipement de traitement.
L'électricité technologique est consommée pour mettre en mouvement toutes les machines et mécanismes installés dans les ateliers de production et impliqués dans le développement de produits de confiserie. Dans la note de calcul de la partie technologique du projet, seule la capacité installée des collecteurs de courant est révélée.
Les charges électriques dans les usines de pâtisserie sont divisées en deux groupes:
  1. les charges de puissance, qui comprennent tous les moteurs électriques entraînant des équipements, des machines ou des véhicules, et
  2. les charges thermiques, y compris les installations consommant de l'électricité pour le chauffage; Ceux-ci comprennent des fours à biscuits chauffants électriques, des chauffages électriques pour les fèves de cacao, les fèves de noix, etc.
pantographes puissance installée, généralement pas calculées et totalisées (tableau. 52) basées sur les données du répertoire ou des passeports des machines et des lignes séparées. seule la puissance des moteurs est déterminée sur la base des calculs pour les convoyeurs, les tarières et divers équipements de levage.
                                        Tableau 50   La consommation d'eau et la quantité de déchets dans l'équipement principal
Nom de l'équipement La consommation d'eau en litres Nombre d'eaux usées dans l / h
в
changement
maximum par heure
A. L'eau froide
Le réservoir pour la préparation d'inverser         100 14 14
agar serrures de bain        600 9,0 9,0
raisins de lavage de bain          2 000 400 400
Bath lavage d'oeufs   2 000 400 400
pompe humide sous vide          60 000 8000 8200
Vosmivalkovaya moulin     9 600 1400 1400
Machine Vitrage                       320 40 55
Lavage en machine oedème 770 110 110
Machine à laver pour le sésame 14 000 2000 2000
équipements de nettoyage pour  800 400 400
Machine à laver pour barils                     litres 40 par baril
Machine de finition pour le chocolat    2 400 600 750
Terminer la machine candy         320 40 60
Machine de refroidissement pour la masse de caramel. . 8 000 1200 1200
Refroidisseur de lait d'irrigation            180 30 30
table de refroidissement    3 500 500 500
Machine Fondant    800 120 120
Pyativalkovaya moulin          9 600 1400 1400
mixer            600 100 120
Trempe capacité de la machine:
100       50 12 17
250 l    100 25 35
automatique           300 50 62
collection Trempe        3 000 500 540
Cuisinière à vide polyvalente            4 000 500 513
eau chaude B.
Réservoir pour faire fondre la margarine       100 14 14
Le réservoir d'émulsion intermédiaire     100 14 14
Bain de surchauffe Melange      800 120 120
Serrurerie vat sésame     125 125 -
La machine pour du zéphire              100 14 14
Machine Mermeladorazlivochnaya        100 14 14
Machine Pastilorazlivochnaya  100 14 14
Hindsight dlya cacao et tahinnogo d'huile 100 14 14
Machine de finition pour les trois couches de la gelée. 100 14 14
Réservoir intermédiaire de la margarine   140 35 35
Le noyau de mélangeur et le câblage  600 170 170
Mixer émulsion        600 80 80
Machine d'action continue de pétrissage. 7 000 1000 1000
hydrofat de stockage du réservoir 100 14 14
Le calcul du nombre requis de travailleurs, d'employés, d'ingénieurs et de techniciens des ateliers et de l'entreprise dans son ensemble. Le calcul du personnel de l'usine ou son personnel
                                                                                la consommation d'eau

p.
Numéro d'article d'équipement Consommer
Tel
nombre
consommer
Teley
La consommation par quart de travail Total en litres par quart Consommation maximale en l / h Nombre d'eaux usées en litres par quart
1 2 3 4 5 6 7 8
                                       Tableau 52   La capacité installée des collecteurs de courant
Nombre de réclamations. Numéro d'article d'équipement selon le dessin Consommateur nombre
consommateurs
installé
puissance en kW
par unité seulement
1 2 3 4 5 6
La construction est définie comme la somme de la liste des employés d’un atelier séparé, auquel adhère ensuite le personnel de l’ensemble de l’usine (administration, personnel de bureau et laboratoire de l’usine).
le personnel du service de la paie comprend:
travailleurs de la production;
personnel subalterne;
ingénieurs et techniciens;
employés.
Le personnel des ouvriers de production est déterminé pour les sections de la méthode de travail de la brigade, sur la base du travail des entreprises avancées de l'industrie de la confiserie, en tenant compte de l'expérience du travail des brigades de travail communistes.
Ces sites comprennent toutes les lignes de production, les brasseries, les sections d’emballage et d’emballage reliées par un convoyeur. Pour les sites avec maintenance individuelle ou utilisation de travail manuel, le nombre de travailleurs requis est déterminé sur la base de normes de production progressives établies dans des entreprises existantes proches du matériel technique prévu.
Le personnel requis de l'équipe de réparation et du personnel administratif est accepté par analogie avec l'entreprise existante jusqu'à 5% pour le personnel des travailleurs de la production.
             Tableau 53    La capacité installée de processus de base électrique équipement
Nom de l'équipement Tapez ou
marque
puissance
moteurs électriques
Les moteurs en kW
   remplissage Cup et machine d'emballage pour l'emballage  caramel       AP-1B 2,8
  remplissage Cup et machine d'emballage pour la poudre   cacao AP-2B 2,8
Machine automatique pour l'emballage de biscuits           ZPB 1,7
empilage automatique et l'emballage des paquets de biscuit    dans la boîte          Suk 1 27
Machine automatique pour l'emballage des chocolats ZKF 0,6
candy d'emballage automatique         AZK-300 1,7
Ligne automatique pour la production de tubes de bonbon - 9,35
Machines d'emballage pour tubes      - 0,75
L'unité de formation de variétés de pralinés sfk 3,8
des machines automatiques de trempe            QUELS 1,95 et 0,6 pour le chauffage
Réservoir intermédiaire d'un agitateur pour l'émulsion TBE 0,4
Le réservoir pour la préparation d'inverser                     TB4 0,4
réservoir Melange         TB7 0,4
paie   KhBL 0,5
unité de vide agitateur nachinochny, capacité 150 l           - 1,7
Cuisinière à vide polyvalente            - 3,8
pompe humide sous vide          BBH-300 2,5
Enrobant la machine avec une largeur de bande: SGB 6,25; 3,5 pour le chauffage
620 mm            
800 mm                        Importer.
une machine d'enduction          AP-B 1,7
Gudina système de poids du distributeur PCS-2V 0,27
Le convoyeur de refroidissement à deux étages 1,0
Machine à zefirootsadochnaya combinés K-59 1,0
Marteau micromoteur   MM 5,0
Pyativalkovaya moulin          Importer. 35,0
broyeur à trois cylindres          SEAM 14,0
Vosmivalkovaya moulin     Importer. 40,0
Trempe capacité de la machine:

MTM

100 l    1,7
250 l    MT 4,5
 

QUELS

 Machine de trempe automatique aux chocsfrettes    1,7
Capacité de pétrissage "Mix":
50 l                             MM 50 2,3
180 l               "Mélanger" 4,5
Runners (melanzhery)    5,3
Machine Fondant    PSM 250 2,8
Secouez la machine pour pâtes       CM-2 4,5
Secouez crème capacité machine à 60 l ATC 1,0
broyeur à marteaux PIB-300 7,0
Nom de l'équipement Tapez ou marque Puissance moteur en ket
Machine rotative pour biscuits     RMP-3 1,0
RMP-1 4,5
Machine à former des biscuits       FPL 1,0
Machine de traction à action continue…. K-4 2,8
Katal'no-načinočnaâ (karamelepodkatočnaâ) machines EMF 1,5
Machine Monpanseynaya MIA 1,0
Dlya machines coulées routes       - 1,0
Machine Lineynorezhuschaya       LRM 1,0
Machine Karameleshtampuyushtaya. . .                 GFR 1,0
Machine de refroidissement pour la masse de caramel. . BOOK-2 1,7
Sliding-rastyagiEayuschaya machines iris. . . ASO-1 1,0
Machine Formuyusche-zavertochnaya Iris. . . modifié 1,7
Trois niveaux convoyeur de refroidissement            SHTB 0,27
Machine rotative samoraskladom            RM-2 4,5
machines Štampuûŝaâ avec samoraskladom SSM 14,0
Four à gaz à trois bandes d'une capacité de 6 t / par équipe    П4 1,0
convoyeur de refroidissement    DE 1,7
Le convoyeur-empileur УТ 1,7
Ruban en métal noriya avec une productivité de 3 t / h XMZ 0,5
Dvuhplunzherny la pompe de sirop      NA-250 1,0
Pompe à piston pour l'unité de vide de caramel d'épicerie M-193 1,0
pompe centrifuge lame unique pour le lait OTSn-5 0,6
Lobe pompe à engrenages SHNK-18,5 2,8
pompe à engrenages Rotary   Ra-7,5 2,8
Terminer la machine candy         Tsuho 3,0
La machine de coulée pour le moulage marmelade - 2,5
Machine de finition pour les trois couches de gelée - 0,6
Une friteuse  A PROPOS 1,8
SIFTER pour la distribution du sucre     SSK-02 1 0
Machine Protyrochnaya              MG-2 • 0,4
Tamis "Pioneer"          PP 1,0
Machine de coupe pour les bonbons           SHRG 2,8
Cutter Machine pour pâtes         - 1,4
Mélangeur horizontal station de prescription magasin de biscuit       shs 2,8
Mixer mash               K44 1,7
Secouez la performance de la machine 25 kg / h Shema 1,0
système de séchage Stroganov VIS-42DK 21
Les résultats de comptage travaillant sur des groupes séparés sont réduits à une liste établie (tableau. 54).
Le personnel du personnel de l’usine générale peut être accepté sur la base des normes de conception technologique des entreprises du secteur de la confiserie, en fonction de la capacité de l’entreprise.
                                                                   La liste nominale
Nombre de réclamations. spécialité nombre
personnes
catégorie Prix ​​en USD. et un flic. Le montant total de UAH. et un flic.
Coût de production. La dernière partie, qui révèle la rentabilité du projet développé, est la partie économique dans laquelle elle est déterminée: le prix de revient des produits finis, le coût des produits fabriqués aux prix de gros et sur la base de ces données - la rentabilité annuelle de l'usine.
Le coût de production en usine comprend les éléments de coût suivants:
1) des matières premières;
2) supports;
3) L'emballage extérieur;
4) eau, froid, vapeur ou combustible et électricité;
5) le salaire des travailleurs de l'industrie;
6) cotisations de sécurité sociale;
7) les coûts de l'artisanat;
8) Coût d'usine.
Le coût total des produits finis est défini comme la somme des coûts d’usine et des coûts non manufacturiers. Coûts prédéterminés pour chaque dépense séparément.
Le coût des matières premières et des matériaux de base. Le coût des matières premières et des matières de base pour tous les types de produits est déterminé par le tableau (onglet 55), qui indique la consommation de matières premières pour les tonnes 1 de produits finis, repris dans la partie technologique de la note, ainsi que le coût de ces matières premières. Le coût des matières premières est calculé selon les prix de la zone de vente au détail fixés pour la zone, déduction faite des remises commerciales, en tenant compte des frais généraux liés à la livraison des matières premières à l'usine. Les frais généraux pour la livraison des matières premières peuvent être considérés comme égaux à 1% du coût des matières premières aux prix d'achat.
Les coûts des matières auxiliaires et des emballages sont déterminés selon le même principe que pour les matières premières. Ce poste de dépense comprend tous les matériaux d'emballage: papier, étiquettes / colle, clous, boîtes en carton, boîtes, boîtes, etc.
Le coût de l'eau, de la vapeur, du gaz, de l'électricité et du froid. Pour déterminer les coûts de ces dépenses, les coûts de remplacement totaux pour les besoins technologiques en vapeur, eau, gaz et électricité obtenus dans les différentes sections du projet sont ventilés par classe et assortiment de groupes destinés à la production, en fonction des besoins.
                                   Calcul du coût des matières premières dans le produit 1 t
p. Brut unités
Mesures
prix
unité en USD. et un flic.
assortiment
bonbons au caramel rouleaux caramel
consommation de matières premières en kg coût des matières premières en USD. et un flic. consommation de matières premières dans une / c coût des matières premières en USD. et un flic.
processus technologique de production. Ensuite, la consommation remplaçable obtenue pour un certain grade est divisée par la production de remplacement de ce groupe de produits et le résultat obtenu pour la vapeur, l'eau et l'électricité, multiplié par le coût du tarif, et donne le coût des coûts pour ces éléments.
                                        Tableau 56  Le coût de l'énergie coûte 1 t confiseries
№пп nom du produit changement de génération en kg Eau vapeur
La consommation par changement de m2 coûts 1 t production La consommation par quart de travail en tonnes. coûts 1 t production
Dans m2 montant en monnaie locale En t. Le montant en monnaie locale.
№пп nom du produit changement de génération en kg puissance électrique Gaz Coût total en USD. et un flic.
La consommation par quart de travail en m3 coûts 1 t production La consommation par quart de travail en m3 coûts 1 t production
kwh montant en USD. et un flic. м3 montant en roubles. et un flic.
                       
flics sur les produits finis 1 t. Le coût tarifaire d’une unité d’eau, d’électricité, d’électricité et de vapeur d’une source centralisée d’alimentation en vapeur est supposé être valable pour cet élément de construction.
La consommation d'électricité est calculée sur la base de la puissance installée des collecteurs de courant et du nombre d'heures de fonctionnement de ces récepteurs pendant le travail. Les résultats de coûts pour ces éléments sont plus pratiques à résumer dans le tableau (tableau. 56).
Salaires des ouvriers de production. Les salaires des travailleurs de la production sont calculés sur la base du nombre de travailleurs employés aux opérations technologiques pour développer ce type de produit, conformément aux taux de droit établis pour une catégorie de tarif particulière et pour ce chantier.
Les données obtenues sur les salaires pour une certaine variété de produits de confiserie, en les divisant par une production variable de ce type de produits, conduisent à un coût salarial unitaire pour 1 tonnes de produits finis.
Dépenses de magasin. Les dépenses de magasin sont calculées sur une base annuelle pour les éléments suivants.
personnel Salaire de gestion avec la charge (de chef de service, chef mécanicien, chimiste de recherche et master).
Entretien et maintenance des bâtiments et des structures, y compris les coûts de chauffage et d'éclairage des locaux de l'atelier. Le coût de la maintenance est déterminé à concurrence de 3% du coût estimé du bâtiment.
Maintenance et réparation du matériel d'atelier, supposées égales à 7% du coût estimé du matériel.
La santé au travail (coûts sous cette rubrique sont estimés à 50 $ rub. Par an et par employé).
Les frais d’amortissement sont calculés à hauteur de 2,7% du coût de l’immeuble, 4% du coût des locaux, 8% du coût de l’équipement avec installation, 10% du coût des outils et accessoires.
Le montant annuel des dépenses d’atelier est divisé par le volume de production de l’année. Le montant des coûts liés aux dépenses d’atelier pour des tonnes de produits 1 est donc établi.
Coûts d'usine. Les coûts d’usine sont également calculés sur une base annuelle et comprennent les coûts suivants.
des salaires du personnel, y compris le personnel de sécurité.
Frais administratifs et administratifs (sauf salaire).
Entretien et réparation actuel des bâtiments et des structures obschefabrichnyh.
L'amortissement.
Le pourcentage du prêt, payable à la banque.
Les coûts non-production associés au contenu
les organisations de vente sont acceptées par analogie avec les entreprises existantes pour un montant de 8 - 10 rub. sur les produits 1 t moyennés.
                                Plan général de l'entreprise
Le plan général de l'entreprise est le tracé d'un terrain d'une entreprise avec les bâtiments, les structures, les plates-formes et les entrées nécessaires, ainsi que les aménagements paysagers prévus.
Le plan général de l'entreprise devrait être élaboré en tenant compte de la meilleure organisation des relations professionnelles en l'absence de mouvements croisés de biens et de personnes, avec l'utilisation de types de transport intrafabricés progressifs avec l'utilisation la plus complète du territoire. Sur le territoire du site industriel de la confiserie, tous les bâtiments et installations de production et de valeur auxiliaire doivent être situés avec une répartition claire des zones pour des objectifs économiques divers. Ainsi, le schéma directeur devrait distinguer les zones du parc de matières premières et du chantier expéditionnaire, équipées d’une voie de chemin de fer et d’une zone d’échange de conteneurs, d’un parc économique situé près d’un atelier mécanique et d’un entrepôt de matériaux, d’un parc à combustible situé près d’une chaufferie et enfin de zones d’approvisionnement en eau (en l’absence de sources d’eau urbaines). .
Lors de l'élaboration d'un plan directeur pour le développement d'un site, les exigences relatives au blocage maximal de bâtiments et de structures individuels doivent être prises en compte. Lors de la conception d'entreprises du secteur de la confiserie, tous les sites de production, les sites et départements de production auxiliaires, les entrepôts de matières premières et de produits finis, les locaux d'habitation et les locaux administratifs, les ateliers de travail, etc. puits, stations de pompage, réservoirs d’eau) et des magasins de lubrifiants, conçus sous la forme de structures séparées. Avec un approvisionnement centralisé de l'usine en vapeur et en eau sur le territoire de l'usine pour les petites entreprises, il ne peut y avoir qu'un seul bâtiment. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de clôturer le territoire avec une clôture.
Lorsqu'il y a plusieurs bâtiments ou zones de stockage de matières premières ou de conteneurs sur le territoire de l'usine, celui-ci doit être protégé par une clôture en béton préfabriqué d'une hauteur de 2,5 m avec deux entrées sur le territoire de l'usine - une principale et une de réserve. Les allées principales de l’usine, qui permettent de calculer le mouvement du transport de marchandises pour la livraison des matières premières et l’exportation des produits finis, devraient être prévues pour la largeur 6 m en trafic à double sens et 3,5 m en trafic à sens unique. Sur le lieu de chargement des produits finis et de réception des matières premières, il convient de concevoir une plate-forme permettant de faire tourner un véhicule automobile d’une largeur minimale de 15 - 20 m.
Le territoire de l'usine qui n'est pas utilisé pour la construction et les allées devrait être planté autant que possible; L'aménagement paysager devrait être fourni sous la forme de pelouses plantées d'arbres et d'arbustes. La plantation ordinaire d'arbres et d'arbustes devrait également être utilisée sur les routes principales et les allées.
Dans le cas où le projet accepte l'expédition de conteneurs de produits finis, un site d'asphalte devrait être prévu à proximité de l'entrepôt de produits finis pour le fonds d'échange de conteneurs. La taille du site est déterminée à partir des conditions de placement des conteneurs chargés de produits dessus, du volume de la production journalière de l'usine et des conteneurs vides également pour la production quotidienne. La taille du conteneur dans le plan est de 1,3 × 1,1 M. Pour faciliter les opérations de manœuvre, la surface requise pour le stockage des conteneurs est occupée 40% de plus que celle calculée. Vous trouverez ci-dessous les normes de chargement des produits finis dans un seul conteneur.
Le taux de charge du produit fini dans un récipient unique (en kg)
Caramel, gouttes de fruits, chocolats, emballés dans
boîtes en carton ondulé. 1950
produits de farine emballés dans des boîtes de carton ondulé
carton 1100
Caramel, bonbons, chocolat et autres produits sucrés, à l'exception de la guimauve et de la marmelade, assortiment de biscuits, emballés dans des boîtes en carton ondulé. ... ... 1500 Cacao en poudre dans de grands récipients 1900
Lorsque vous placez les bâtiments individuels dans la zone industrielle devrait être guidée par les données initiales suivantes.
Le bâtiment de production principal doit être orienté vers la façade principale d'un passage public ou de la voie de transport principale, de préférence avec un retrait de la ligne rouge du site jusqu'à 10 - 12 m.
Les locaux administratifs de l’usine (bureau, salle à manger, coin rouge) doivent être placés de manière à ce qu’il y ait une sortie qui contourne le point de contrôle.
Les bâtiments et les structures séparés doivent être situés sur le site avec des espaces vides les uns des autres conformément aux réglementations applicables en matière d’incendie, pour les bâtiments à un étage et à proximité. bâtiments combustibles pour au moins 8 m.
Dans le schéma directeur, outre la représentation graphique du plan du site, les principaux indicateurs d'utilisation du territoire et de l'aménagement paysager doivent être indiqués: superficie du terrain en hectares, superficie du domaine xNUMX, pourcentage d'aménagement du territoire, pourcentage d'utilisation du territoire.
Pour déterminer le pourcentage d'utilisation du territoire, en plus de la superficie occupée par des bâtiments, les zones de sites paysagers utilisées pour le stockage de conteneurs, le carburant et la mise en place de conteneurs sont également prises en compte. En outre, le plan directeur fournit une liste des bâtiments et des structures avec toutes leurs caractéristiques techniques (surface bâtie et cylindrée) et leur nombre d'étages, ainsi que la nature et l'étendue des travaux sur le pavage adoptés par le projet, la longueur de la clôture et d'autres données techniques.
Fig. 100 et 101 exemples de plans d'implantation pour l'usine basse et haute puissance confiserie.
La disposition des installations de production et de locaux administratifs et de service
Lors de l'aménagement des locaux de production d'une usine ou de ses ateliers, le premier objectif doit être de créer le flux de processus correct, ce qui entraîne des cycles de matières premières les plus courts, un agencement simple des lignes de production et l'absence de contre-flux et de boucles dans le mouvement des matières premières et des produits semi-finis. Parallèlement à ces exigences, l’aménagement des locaux doit permettre d’établir une relation appropriée entre les différents sites de production et les flux normaux de personnes empêchant les travailleurs de passer par les magasins des autres. Lors de la conception d'usines de confiserie, il est nécessaire de porter une attention particulière aux problèmes liés à l'état sanitaire et hygiénique de l'entreprise, ce qui rend nécessaire la conception d'installations culturelles et communautaires.
Toutes ces exigences doivent être combinées aux normes architecturales et de construction des entreprises industrielles, à la simplicité des formes architecturales et à l'utilisation de pièces et de structures normalisées.
Les entreprises industrielles doivent être construites avec des éléments préfabriqués en béton unifié (poteaux, poutres, poutres, dalles, panneaux, etc.). La présence de méthodes de construction industrielles et de certaines dimensions standard des éléments structurels des bâtiments oblige les concepteurs à adhérer à la nomenclature généralement admise des dimensions standard et des éléments structurels existants lors de la conception de confiseries, ce qui prédétermine le type de bâtiment et ses dimensions. Années d'expérience
pour la conception des entreprises de l'industrie de la confiserie, il a été établi que pour la construction d'usines de confiserie, la taille optimale de la grille de colonnes est: pour les bâtiments à plusieurs étages, le pas est de 6X6 m et pour les bâtiments d'un étage, 6 × 12 ou
La possession voisine5
Fig. 100. Schéma du plan général de l'usine de confiserie de faible puissance: 1 - bâtiment de production, 2 - point de passage, 3 - piles pour le stockage de la purée en fûts, 4 - stockage des lubrifiants et des essences.
6 × 18 m La hauteur des installations de production pour les petites usines doit être d'au moins 4,2 m, pour les grandes usines d'au moins 4,8 m. Les charges utiles sur les planchers intermédiaires lors de la construction à plusieurs étages d'une usine doivent être acceptées pour les entrepôts de matières premières et de papier 2000 kg / m2, pour les entrepôts de produits finis - 1000 kg / m2, pour les chocolateries - 1500 kg / m2, pour les autres magasins - de 800 à 1000 kg / m2. Dalles101
Le recouvrement interfloor doit utiliser la série nervurée AI-64.
Afin de réduire le temps de construction et son coût, pour la construction de petites usines de confiserie d'une gamme étroite ou de magasins spécialisés, il convient d'utiliser des bâtiments d'un étage avec une grille intégrée de colonnes.
Pour les grandes usines (d'une capacité de plus de mille tonnes 10 et plus) et pour un large éventail d'usines, il convient d'utiliser des caissons à plusieurs étages, ce qui permettra l'installation d'ateliers de production produisant divers groupes de confiserie (caramel, bonbons, guimauve et marmelade, produits à base de farine, etc.), dans des pièces isolées avec la lumière naturelle normale de ces dernières.
La taille du bâtiment de production dépend du volume de production spécifié et de la gamme de produits. La longueur de la coque est déterminée par la taille des lignes de production acceptées pour le calcul, en tenant compte de la zone opérationnelle nécessaire pour recevoir et préparer les conteneurs et emballer les produits finis. *
La superficie requise pour l'emballage de 1 en tonnes de produits par poste peut être comprise approximativement dans le caramel 45 м2, dans les bonbons - 50 - 55 м2, dans les produits à base de farine - 50 м2, dans les pâtes alimentaires et dans la marmalade, ainsi que dans les variétés destinées au commerce de détail - 100 mXX.
La largeur du bâtiment de production et le nombre d'étages dépendent uniquement du nombre d'ateliers et du volume de production. Cependant, il convient de noter qu'il est conseillé de prendre la largeur du bâtiment dans la plage allant de 24 à 36 m.Avec cette largeur du bâtiment dans le même étage peut être situé deux ateliers.
Lors de la conception d'usines à plusieurs étages, le schéma de configuration du bâtiment de production est résolu comme suit: les entrepôts de matières premières et de produits finis associés à la conduite de véhicules externes sont situés au rez-de-chaussée en cas de construction sans fondement ou au sous-sol et partiellement au premier étage en présence d'un sous-sol. En outre, le rez-de-chaussée devrait abriter: un atelier de mécanique, un poste de transformation, la salle des machines d'un groupe frigorifique et d'autres locaux nécessitant, conformément aux normes, une sortie directe vers la rue.
Aux étages supérieurs se trouvent des ateliers de production avec dépendances. Chaque atelier de production devrait inclure les dépendances suivantes:
  • un garde-manger pour le stockage quotidien de matières premières coûteuses (acides, essences, colorants, vins, etc.) d'une taille minimale de 4 м2;
  • zone de laboratoire de l'atelier 6 - 8 м2; ce dernier peut être combiné avec la chambre du maître;
  • magasin de chambre surintendant et chef de la zone d'ingénieur 8- 10 m2;
  • chambre région hôtesse de serrurier 10 m2 (peut être l'un des deux ou trois ateliers);
  • salle de lavage pour les stocks et le conditionnement en atelier, équipée d'éviers et de paniers, zone 12 - 15 м2;
  • espace de stockage pour étiquettes, papier et autres matériaux d'emballage:
  • une salle à manger pouvant être aménagée en plusieurs ateliers.
Avec un faible volume de production, certains types de production peuvent être combinés dans un atelier. Par exemple, vous pouvez combiner la production de chocolats avec du chocolat, du caramel avec du caramel au beurre et de la dragée, des gaufres avec des biscuits, etc. Les sections principales des ateliers de production devraient être conçues dans de grands halls.
Afin d'éviter la propagation de l'excès de chaleur et d'humidité dans les locaux, les sections de brassage des ateliers de production devraient être séparées de la section de production par une cloison ou un rideau qui n'atteint pas le sol sous 2 m.Les aspirateurs de bord locaux doivent être fournis avec tout le matériel de brassage.
Il est conseillé d'organiser les départements de sirop pour les usines universelles avec un large assortiment selon le schéma suivant: dans l'entrepôt de matières premières, installez un solvant pour le sucre, puis transférez la solution de sucre à travers des tuyaux vers les départements de cuisson des magasins, où, conformément à la recette établie, préparez les mélanges nécessaires.
Tous les principaux types de matières premières, de l’entrepôt à la production, doivent être soumis mécaniquement: composants en vrac - farine, sucre, sésame, noix, etc. - par transport mécanique (noria, tarières et convoyeurs) ou par transport pneumatique et aérosol; Les composants liquides des matières premières - mélasse, purée, lait et matières grasses - doivent être acheminés vers les magasins par des canalisations.
Les équipements des ateliers de production doivent être installés en aval avec un espace entre les lignes individuelles d'au moins 1 m entre les parties saillantes des machines. Lors de l'installation d'un équipement contre un mur, il est nécessaire de prévoir un décalage de ce dernier de 0,8 l.
Les installations de production situées dans des bâtiments à plusieurs étages devraient être équipées d'ascenseurs à marchandises pour les matières premières et les produits finis.
Les locaux administratifs et résidentiels nécessitant des hauteurs différentes et les éléments structurels du bâtiment doivent être conçus dans un bloc bâtiment indépendant adjacent au bâtiment de production ou relié à celui-ci par une transition à chaud. Les locaux administratifs de l’usine devraient comprendre les bureaux, les cantines ou cantines, les points de passage, les postes de secours ou les visites médicales (selon le nombre de salariés), les salles d’alimentation des nourrissons, les coins rouges et les études techniques, les salles d’hygiène personnelle, les vestiaires et les toilettes. douches, débarras pour bagages à main et interrupteur.
L'ensemble de ces locaux et leurs zones sont acceptés conformément aux normes sanitaires en vigueur pour la conception des entreprises industrielles H 101-54.
Les fabriques de confiseries conformes aux normes sanitaires en vigueur appartiennent au groupe IV des processus de production en fonction de la composition des locaux du ménage. Les locaux d'habitation de ce groupe devraient être conçus dans les compositions suivantes:
Armoires pour vêtements d'extérieur, de maison et de travail, équipées pour une personne avec une méthode de rangement ouverte: pour les vêtements d'extérieur - un crochet avec 1 mètre courant. m 5 crochets, pour les vêtements de maison - une armoire ouverte mesurant 20X25 cm en plan et pour les vêtements de travail - un crochet sur cintre; avec une méthode de rangement fermée: une armoire double fermée avec une taille de plan de 35 × 50 cm pour les vêtements de rue et de maison et une armoire fermée simple avec une taille de plan de 25 × 50 cm pour les vêtements de travail. La hauteur des casiers individuels doit être de 1,8 m. Le nombre de places dans les armoires avec une méthode de stockage fermé pour tous les types de vêtements est calculé en fonction du nombre total de travailleurs dans toutes les équipes. La largeur des passages entre les armoires fermées doit être d'au moins 1 m.
Les douches sont acceptées au taux d'une douche 7 personnes.
Les douches devraient avoir des vestiaires isolés. Les vestiaires et les douches des confiseries sont conçus avec une allée sèche.
Un calcul approximatif de la superficie des locaux du ménage peut être effectué sur la base de la superficie standard par personne. 1,3 - 1,5 m 2.
Sur la fig. 102 fournit un exemple de la disposition de l'espace de vie d'un homme 348, dont les femmes sont 234 et les hommes 114.
Les lavabos sont lavés au débit du robinet 1 sur une personne 25, et de l'eau froide et chaude doit être fournie aux lavabos. En outre, dans les zones associées à la contamination des mains (compartiments de cuisson, ordonnances, découpe de bonbons au détail, produits de coiffage), vous devez inclure l'installation d'éviers directement dans le magasin.
Dans les locaux industriels, les toilettes doivent être situées dans des bâtiments à plusieurs étages situés près des cages d’escalier et toujours strictement les unes au dessus des autres verticalement. Dans les bâtiments d'un étage, il est souhaitable de placer les latrines plus proches des locaux du ménage ou de leur composition, si la distance qui les sépare du lieu de travail le plus éloigné ne dépasse pas 125 m. Le nombre de cuvettes de toilettes * dans les latrines est calculé en fonction du nombre d'employés participant au plus grand nombre de personnes basé sur les toilettes 3. de 51 à 75; Cuvette de toilette 4 pour femmes et 3 pour hommes avec le nombre de travailleurs allant de 76 à 100; s'il y a plus d'employés 100, une cuvette est ajoutée pour chaque homme 40 sur 100 pour les femmes et pour chaque homme 50 sur 100 pour les hommes. Les lavabos doivent être équipés d'un lavabo à raison d'un lavabo sur les cuvettes 6.102
Fig. 102. Planification des locaux domestiques.
Cantines conçus pour deux types: les confiseries
  1. les salles à manger de type fermé travaillant des produits semi-finis;
  2. Buffets fermés.
La taille des locaux et leur ensemble sont déterminés par le nombre de sièges, lesquels sont à leur tour calculés en fonction du nombre d'employés de l'usine utilisant le point d'alimentation.
Le nombre de personnes utilisant le produit alimentaire est supposé correspondre à 60% du nombre de personnes travaillant à l'usine dans le quart le plus nombreux.
Avec le nombre de personnes utilisant les produits alimentaires de 30 à 150, les employés de pâtisseries conçoivent une cafétéria de type fermé dans le cadre des locaux énumérés dans le tableau. 57.
Table Si le nombre d'éléments à l'aide du 150 de puissance ou plus de gens sont projetés gated courir sur: (. Tableau 58) produits semi-finis.
Indépendamment de la taille et de la composition des locaux du service de restauration dans les ateliers de production, des salles pour les repas devraient être fournies. La superficie de ces locaux est prise au taux de 1,2 m2 par siège.
Dans les usines de confiserie avec le nombre de femmes qui travaillent dans la plupart, un grand changement sur les gens 300 composé de locaux d'habitation devrait fournir un espace pour la zone de l'hygiène personnelle des femmes au moins 8 m2 et la zone procédurale 1,5 m2 chaque âme cabine ascendante.
                         Tableau des normes 57 espace au sol Buffet fermée (en m2)
chambre Nombre de sièges
8 12 16 20 24
Centres commerciaux              12 18 24 30 36
bois 7 9 10 10 11
lavage          4 4 4 5 5
Pantry et tare      3 3 3,5 4 4,5
Tableau des normes 58 espace au sol gated salle à manger (en m2)
nombre
siège
lieux
chambre
50 100
toilettes    3 5
Centres commerciaux   95 190
cuisine               33 48
bois 10 12
Lave-vaisselle     11 18
cuisine Lave-vaisselle 6 8
la chambre de refroidissement 7 9
Espace pour les installations de fréon 2 2
Stocker les produits secs     6 8
Pantry buanderie          6 7
Chargement et tare 10 14
La salle de bureau et du personnel 8 9
chambre et douches Dressing         14 20
La taille et la composition des locaux du centre de santé sur les entreprises projetées adoptées en fonction du nombre d'employés: pour les entreprises avec le nombre d'employés jusqu'à 300 personnes 800. catégorie IV avec une superficie totale 48 m2, dans le cadre du centre de santé fournit un bureau pour un dentiste.
Les confiseries comptant moins de 300 employés devraient inclure un centre médical dans la salle d’examen médical et le vestiaire.
Les principaux indicateurs techniques et économiques
I. Le prélèvement annuel de produits finis avec 1 m2 surface de production (en tonnes):
Production de caramel 3,5-4,5
Production de bonbons 2,5-3,5
Production de produits de boulangerie, y compris les gaufres 4,0-5,0
Production de pastilles et marmelades 2,0-2,5
Dépenses d’investissement pour 1 Th. Tonnes de production annuelle de produits en UAH.
Pour des performances de l'usine dans l'année:
20 mille tonnes 10 mille tonnes 5 mille tonnes 1,5-2 mille tonnes
80-100 120 150 180
La production annuelle par employé de la production varie en fonction du degré de mécanisation (en grammes):
pour la production de caramel 44-35
pour les bonbons (production 25-35
pour la production de produits à base de farine 50-60
pour la production de pastilles-marmelades 20-25

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Обязательные поля помечены *

Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaires sont traitées.