Rubriques
Equipement technologique: boulangerie et pâtes

Equipement de découpe et de pose de pâtes

Après le moulage, les pâtes commencent à être coupées. Cette section du processus inclut les opérations de découpe et d’agencement. La manière dont les produits bruts sont coupés et disposés dépend de leur forme, de leur qualité et de la durée du processus de séchage. Les pâtes émincées conformes à la norme doivent avoir la même longueur, une forme droite, la coupe doit être lisse, sans courbures ni bavures.

Équipement de coupe. Les équipements pour couper les pâtes courtes peuvent être divisés en deux types: les mécanismes pour couper les pâtes sur un disque de la matrice et les mécanismes pour couper les pâtes courtes sur une grille de couteau (en état suspendu).

Mécanismes pour couper les pâtes courtes sur le disque de la matrice fixé directement sous la matrice et fixé au bâti de la presse. Le dispositif de coupe du mécanisme comporte un ou plusieurs couteaux pressés contre la matrice qui, en rotation, coupent le produit moulé. La fréquence de rotation du couteau (couteaux) est modifiée à l'aide d'un variateur de vitesse en fonction de la vitesse des produits de moulage. De tels mécanismes sont utilisés pour découper divers figurés (cornes, coquillages) et petits objets (garnitures de soupe).

Des mécanismes de découpe de pâtes courtes sur la grille à couteaux sont installés sous la matrice au sol, entre les supports de presse. Le processus de découpe est effectué à l'état suspendu après que les produits moulés passent la section verticale (500 ... 600 mm) sous la matrice.

Cette méthode est principalement utilisée pour couper des "plumes", des nouilles, des vermicelles, car dans ce cas, les produits après la coupe ont une forme droite qui garantit leur meilleur emballage.

Le mécanisme de coupe universel URM (Fig. 4.10) fait référence au premier type de mécanisme de coupe. Il est installé sur des presses à pâtes à tarière à poêles rondes de diamètre 298 mm. Le mécanisme consiste en une tête de couteau et un entraînement. Le variateur est monté sur un châssis 77 soudé commun et comprend un moteur électrique 10 avec variateur 8 et une boîte de vitesses 5. La rotation de l'arbre du moteur est transmise via un variateur et une courroie trapézoïdale à la boîte de vitesses, qui comporte un bloc d'engrenages mobile qui, lors de la commutation de la poignée 6, reçoit trois vitesses de rotation différentes qui sont transmises à l'arbre vertical de la boîte de vitesses par une paire conique.

La tête de coupe est une poulie 2 avec quatre aiguilles à tricoter, sur laquelle les couteaux 7 se fixent sur des charnières spéciales. La conception des charnières assure une pression uniforme de la lame du couteau sur le plan inférieur de la matrice. La poulie à couteaux tourne autour de l'axe vertical de la tête sur deux roulements à billes. En utilisant le même axe, la tête du couteau est vissée dansFig. 4.11. Machine de découpe universelle PSL

Fig. 4.11. Machine de découpe universelle LPS

au centre de la matrice de la presse ou au centre de la grille de la grille, pour lequel un trou avec le filetage à gauche М20 est percé au centre de la plaque ou de la matrice.

La tête de lame est entraînée par l'entraînement par courroie trapézoïdale de la poulie d'entraînement 4 située sur l'arbre vertical de la boîte de vitesses. Pour régler la tension de la transmission à courroie trapézoïdale, on utilise le rouleau 72, qui est monté sur un support pivotant monté sur le cadre de transmission.

Le boîtier 3 recouvrant la tête de coupe est également destiné à diriger les produits bruts vers le souffleur de la presse.

Le nombre requis de tranches de produits par minute est défini à l'aide de la boîte de vitesses, du variateur et des couteaux montés sur la tête de coupe. Dans ce cas, le réglage final du variateur à l'aide du volant 7 et des écrous 9 peut être facilement effectué en déplacement. Le nombre minimum de tranches de produit par minute est fixé à un couteau 18, deux au 36 et quatre au 72. Le nombre maximum de tranches avec quatre couteaux 2100.

La découpeuse universelle LPS (fig. 4.11) est liée au deuxième type de mécanisme de découpage. Elle est installée avec la presse LPL-2M et est destinée à la découpe de tous types de pâtes courtes, à la fois sur le disque de filière et à l'état suspendu. La machine est composée d’un boîtier 4 mobile et de trois têtes de coupe interchangeables: I - pour couper selon le disque d’une matrice de pâtes figurées et de petites pâtes; II - pour couper les vermicelles et les nouilles

dans un état suspendu; III - pour couper des "plumes" dans un état suspendu. Toutes les têtes sont fixées au boîtier mobile 4 avec des supports 77 et 16 montés sur les têtes respectives. Au sommet de l'installation est fixé un anneau de soufflage 5 (14) avec des entrées d'air qui soufflent les fils de pâtes après leur sortie de la matrice.

Le boîtier mobile contient un mécanisme d’entraînement comprenant un moteur électrique 7 avec variateur de vitesse 2, une transmission 3 cylindrique à un étage et une transmission 12 à courroie trapézoïdale. La modification de la vitesse de rotation de l'arbre de sortie de l'entraînement est effectuée à l'aide d'un variateur de vitesse dont le volant 13 est sorti.

La tête de coupe, montée sur le disque matriciel, est vissée au centre de la matrice au moyen d'une vis 7 (filetage gauche) de sorte que le couteau 8, qui est en porte-à-faux au moyen d'un support 6, coulisse librement le long du plan inférieur de la matrice. La fréquence de rotation du couteau est réglable entre 18 et 675 min-1. Si nécessaire, la tête peut également être configurée pour quatre couteaux. La partie inférieure de la tête est raccordée au mécanisme d’entraînement à l’aide de l’entraînement par cardan 9 et de la boîte à engrenages coniques 10.

Pour remplacer la tête lors de la coupe de vermicelles et de nouilles en état suspendu, la tête de coupe précédente et l'arbre d'entraînement sont séparés de l'arbre de sortie du support. Un cône fendu 15 est installé à l'extrémité supérieure du support et une tête pour couper les pâtes et les nouilles est fixée au bas du support à l'aide de boulons. Un support avec un seul couteau 18 est monté sur l’arbre vertical de la tête qui glisse le long des bords des bords tranchants du 17 tout en tournant, coupant des touffes de vermicelles et de nouilles d’une certaine longueur. Après moulage, les brins des pâtes moulées sont soufflés avec un flux d’air réparti au moyen d’un anneau de soufflage 14, installé à la place du précédent.

Pour couper des pâtes telles que des "plumes", la tête est placée dans une grille de remplacement appropriée. Un support avec un couteau 20 est monté sur l'arbre vertical, qui est également monté sur le porte-à-faux, glissant le long des bords inférieurs des faces opposées de 19 et coupant les faisceaux de brins de tubes d'une certaine longueur. La coupe des extrémités des tubes ainsi obtenue est oblique (sous un angle 45 °). Des pâtes courtes sont ensuite servies pour la mise en page.

Equipement pour la mise en page de pâtes courtes. Pour la disposition des pâtes courtes sur le sécheur à bande transporteuse, utilisez un pendule ou des épandeurs à bande.

Les épandeurs pendulaires sont un tube cylindrique ou une bande transporteuse montée au-dessus de la partie supérieure.Fig. 4.12. Épandeur à pendule

Fig. 4.12. Épandeur à pendule

son séchoir à ruban. Lors de la distribution du produit, les manipulateurs effectuent des mouvements de pivotement par rapport à la bande de séchage. Selon le schéma technologique adopté dans l'entreprise, des épandeurs à pendule de différents modèles sont utilisés.

L’épandeur à pendule illustré à la fig. 4.12, est une trémie avec un tuyau 2, monté sur les axes des paliers. L'épandage des rouleaux autour de l'axe horizontal s'effectue à partir du moteur électrique, de la transmission par courroie trapézoïdale à travers le réducteur à vis sans fin 5 et du mécanisme de vilebrequin 4. Le levier de l'actionneur 3 est fendu. En changeant le bras de levier avec une permutation, il est possible d'ajuster l'amplitude de l'oscillation du levier d'épandage. La fréquence de rotation du pick-up est sélectionnée à l'aide de poulies interchangeables. L'actionneur et les baskets installés sur le cadre soudé /, qui est monté au-dessus du ruban supérieur du séchoir.

Les distributeurs de bandes servent à la distribution uniforme des produits sur toute la largeur de la bande. Le ruban mappeur (fig. 4.13) comporte, en plus de l’entonnoir de chargement, le convoyeur à bande 8 avec un dispositif d’entraînement individuel monté sur un châssis 12 commun.

Le convoyeur à bande 8 d'une largeur de 500 mm comporte un arbre d'entraînement 10 et un arbre de tension 14. La tension de la bande est réalisée au moyen du dispositif à vis 9. L'entraînement du convoyeur assure simultanément le mouvement de la bande à une vitesse de 0,6 m / s et un mouvement de balancement avec une amplitude de 53 ... 59 ° dans le plan horizontal. La rotation du tambour d'entraînement du convoyeur est effectuée à partir du moteur électrique à travers la transmission à courroie trapézoïdale 11 vers l'arbre 10. Avec l'opposéRis.4.13

Figure 4.13. Fabricant de bande.

le bout d’arbre du tambour d’entraînement à travers un entraînement par chaîne avec un dispositif de tension 5 et un engrenage conique, la rotation est transmise à l’arbre vertical 7. Grâce à deux entraînements à chaîne installés successivement et au transporteur 1, le mouvement est transmis au support. Le mouvement alternatif du support est réalisé à l'aide d'une chaîne, sur l'un des maillons sur lesquels le rouleau 2 est fixé, se déplaçant le long du guide 3. Support de montage rigide conduit au châssis du convoyeur assure son basculement dans le plan horizontal.

L'amplitude de basculement du convoyeur peut être modifiée en interchangeant le pignon interchangeable, qui doit comporter des dents en 12 lors du séchage de produits raccourcis et lors du séchage estampé - 25; La tension de la chaîne est réglée à l'aide du tendeur 4.

Lors de l’installation d’un astérisque comportant un grand nombre de dents, le convoyeur à bande exécute environ deux fois moins de doubles courses et, par conséquent, les produits forgés entrent dans le séchoir environ deux fois moins par unité de temps que les modèles à coupe courte.

La conception du répartiteur de bande vous permet d’ajuster la largeur de la distribution du produit sur la bande de séchage 13 en déplaçant l’axe OO ensemble.1En s’approchant, le secteur de la distribution du produit entrant dans la bande augmente, et son retrait le diminue.

La performance de l’épandeur à ruban Pl (kg / s) est déterminée par la formule:6d

où F est la section transversale du produit sur la bande, m2; pH - masse volumique apparente du produit, kg / m3 (pH = 581 ... 637 kg / m3) V-tape vitesse m / s.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Обязательные поля помечены *

Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.